Quand le Scorpion piquera l’armée de terre

A Sissonne, dans la ville artificielle du Cenzub, le chef d’état-major de l’armée de terre a présenté aux parlementaires du Sénat et de l’Assemblée nationale le programme Scorpion. Il s’agit, tout en maîtrisant les coûts de matériels, d’augmenter les capacités de combat des unités françaises afin qu’elles affrontent et contrôlent efficacement toutes sortes de conflits internationaux, principalement en zone urbaine. Les programmes de Scorpion devraient générer 10 000 emplois.

19
Vous devez être connectés pour visualiser cet article