C’est l’envolée des dépenses sociales obligatoires

Un séance spéciale du conseil général de l’Aisne a examiné l’évolution des dépenses sociales obligatoires à la charge du département. Et les crédits alloués au RSA, à l’APA et à la PCH par exemple ont fortement augmenté dans les dix dernières années. Qui plus est dans population axonaise, le nombre de personnes âgées de 60 à 79 ans, et au-delà de ce grand âge, suit une courbe ascendante. Les dépenses sociales obligatoires dans l’Aisne risquent-elle d’asphyxier le budget départemental ?

12
Vous devez être connectés pour visualiser cet article