Le covoiturage albertin concurrencé par le train

Créée il y a deux ans, la plateforme de covoiturage albertin ne s’est pas envolée. Seule une soixantaine d’utilisateurs la fréquente aujourd’hui. La cause en est une desserte ferroviaire de bonne qualité vers Amiens, principale zone de destination des covoitureurs.

17
Vous devez être connectés pour visualiser cet article