Une bûche pour prendre soin de l’environnement

Gilles de Poncins, au travers de sa société Gica bio masse, lance en Picardie la bûche Kali. Une bûche de bois densifiée, fabriquée exclusivement à base de rebus de bois durs picards.

Gilles de Poncins lance en Picardie la bûche Kali.
Gilles de Poncins lance en Picardie la bûche Kali.

 

Gilles de Poncins lance en Picardie la bûche Kali.
Gilles de Poncins lance en Picardie la bûche Kali.

Le hêtre, le chêne, le frêne ou encore le charme sont des essences de bois durs que l’on retrouve sur le territoire picard. Gilles de Poncins fabrique désormais avec celles-ci des plaquettes forestières densifiées dans sa toute nouvelle presse installée spécialement sur son site de production à Méricourt-en-Vimeu, près de Croixrault. Plus de 3 000 m² de locaux couverts et découverts pour fabriquer et stocker les bûches Kali, des bûches carrées de bois dense, sec et donc peu encombrantes. « Dans 1 m3 on entrepose une tonne de ce bois compressé dont le pouvoir calorifique est jusqu’à quatre fois supérieur à celui du bois de chauffage traditionnel. La bûche Kali s’adresse aux particuliers qui se chauffent au bois et à la recherche d’un carburant propre et au rendement stable », précise le chef d’entreprise de 48 ans. Dans un contexte où la préservation de l’environnement et la limitation des gaz à effet de serre font partie des priorités de notre société, ces bûches trouvent aisément preneur puisque facilement transportables (palettes ou sacs).
« Il fallait trouver une façon intelligente de faciliter le renouvellement de nos forêts et d’exploiter cette ressource bois, et notamment la partie encore mal valorisée des déchets de bois, aussi appelés connexes de bois », explique l’éco-entrepreneur qui vient d’embaucher déjà deux salariés, avant d’en recruter quatre autres à moyen terme.

Lancement le 12 septembre
Gilles de Poncins est picard d’origine. Après douze années passées en région lyonnaise où il travaillait, là encore, dans une société innovante mais dans le secteur des biotechnologies, il décide de venir développer une autre activité innovante dans sa région natale. C’est ainsi que la bûche Kali est officiellement lancée mi-septembre. Il aura fallu presque une année à Gilles de Poncins pour mettre en oeuvre son projet. Il participa même au concours Eclosia 2012 du conseil général sur les éco-activités. « Je dois avouer que j’ai reçu un très fort soutien des collectivités. Le département, la région mais aussi Amiens Métropole m’ont apporté leur aide. Mais mon projet a pu avoir une chance de débuter grâce au catalyseur que fut pour moi Somme initiative, au sein du réseau J’entreprends en Somme. Pour des entrepreneurs comme moi, il faut des gens qui osent. Et les premiers à valider mon idée ce furent bien les professionnels de la création d’entreprise de chez Somme initiative », affirme le créateur d’entreprise, bénéficiaire d’un prêt d’honneur de 20 000 euros en septembre 2011. Fort de ce beau départ, gageons alors que Kali deviendra très vite le prénom préféré de tous les Picards.