Philippe Damiens : des diagnostics immobiliers à la juste mesure

Les transactions immobilières sont soumises à des lois qui obligent le bailleur ou le cédant à présenter des diagnostics. Certains sont obligatoires ; d’autres, juste fortement conseillés. Les textes évoluent sans cesse. Philippe Damiens (Arliane Amiens) commence toujours par informer son client dans un souci d’honnêteté.

603
Philippe Damiens, Arliane Amiens, s’engage à intervenir sous 24 heures.
Philippe Damiens, Arliane Amiens, s’engage à intervenir sous 24 heures.

 

Philippe Damiens, Arliane Amiens, s’engage à intervenir sous 24 heures.
Philippe Damiens, Arliane Amiens, s’engage à intervenir sous 24 heures.

DPE, état parasitaire, termites, amiante, loi Carrez, loi Boutin, plomb, gaz, électricité, ERNT… En cas de cession ou de location d’un bien commercial ou privé, la loi impose au vendeur ou bailleur d’apporter un certain nombre d’informations à son client. Les textes évoluent sans cesse et il est difficile de savoir ce qui est obligatoire ou ce qui ne l’est pas dans la jungle d’Internet.
« La première chose que je fais lorsque j’arrive chez un client, c’est d’expliquer ce qui est obligatoire ou non, de clarifier les choses », explique Philippe Damiens, basé à Amiens, qui établit les diagnostics auprès des particuliers et des professionnels qui souhaitent vendre ou acheter. « Nous avons des prescripteurs bien évidemment mais nous répondons surtout à une obligation d’impartialité. »
Le secteur d’activité est hyper concurrentiel et en crise. Au niveau national, le nombre de transactions immobilières a chuté de 21 % au deuxième trimestre 2012 et comme l’activité de diagnostic est directement liée à ce secteur, les temps sont durs. Pourtant, Philippe Damiens est heureux du choix qu’il a fait.

Un virage dans sa carrière
Ancien cadre dans de grosses entreprises, il a été confronté à la difficulté dans son métier lorsqu’il pilotait des chantiers ou des travaux de remodeling. Ayant obtenu un DESS traitement des matériaux à la fin de ses études, et ayant travaillé la physique et le traitement de la chaleur, il s’est naturellement tourné vers le diagnostic immobilier lorsqu’il a souhaité amorcer un virage dans sa carrière et se reconvertir. « La boucle était bouclée » commente-t-il, naturellement, avec un petit sourire.
Son activité, il a choisi de la développer en franchise sous le nom d’Arliane pour bénéficier de la force du réseau et de la veille juridique et technique. « Je suis pro et je tiens ma propre veille et me tiens en permanence informé des nouveaux textes qui arrivent au quotidien. Mais l’avantage de faire partie d’un groupe comme Arliane, ça permet d’avoir toujours quelqu’un du réseau pour épauler en cas de questionnement. »
La force de Philippe Damiens est de pouvoir être très réactif. Il garantit même une intervention en 24 heures, du lundi au samedi. « Le vendeur a l’obligation d’afficher le diagnostic DPE d’un bien immobilier pour le mettre en vente. Il en a donc besoin très vite. J’essaie de répondre au plus tôt à la demande et le rapport est établi dans les jours qui suivent la visite ; voire dans la semaine. »
Là encore, Philippe Damiens ne laisse rien au hasard, chaque rapport est composé d’une dizaine de pages, textes et photos à l’appui. « Parfois, les mots peuvent être inquiétants mais quand on regarde la photo qui vient illustrer le propos, on observe qu’il s’agit d’un fil qui dépasse ou d’une prise mal fixée. Nous sommes là pour rassurer le client ; pas pour l’affoler. »