Nouveaux locaux pour Synergie à Hirson

L’agence d’emploi Synergie de Thiérache a quitté le centre-ville d’Hirson pour l’espace économique Le Sémaphore. Un déménagement rendu nécessaire pour une agence qui connaît une forte activité sur un territoire rural où les industriels de l’agroalimentaire sont implantés.

1574
L’équipe de Synergie Hirson autour de la responsable d’agence, Peggy Paquet.
L’équipe de Synergie Hirson autour de la responsable d’agence, Peggy Paquet.

 

L’équipe de Synergie Hirson autour de la responsable d’agence, Peggy Paquet.
L’équipe de Synergie Hirson autour de la responsable d’agence, Peggy Paquet.

Présente depuis 1998 en Thiérache, à Hirson plus exactement, l’entreprise d’emploi Synergie vient d’emménager dans de nouveaux locaux plus fonctionnels et plus accueillants. Adieu donc le centre-ville, au profit de l’espace économique Le Sémaphore. « Nous n’avons pas hésité, surtout que le prix du loyer est équivalent », lance Bruno Bawol, responsable Nord- Picardie-Champagne au sein de Synergie. Ajouter à cette nouvelle adresse, un parking accessible et des salles qui vont permettre d’être autonome pour gérer et animer les formations des futurs salariés. « Jusqu’à présent, nous étions obligés d’organiser nos formations au sein des entreprises clientes ou demander des salles à des municipalités. Nous avons là un tout autre outil de travail », dit avec satisfaction Peggy Paquet, responsable de l’agence d’Hirson. L’emménagement a eu lieu avant la période estivale et les six salariés de l’agence (dont un salarié en contrat de professionnalisation en ressources humaines) sont plus que ravis.

Fidéliser salariés et clients
Ce changement d’adresse est l’occasion de faire un point sur la stratégie de l’enseigne sur ce territoire rural situé à l’est de l’Aisne, près de la frontière belge. « Sur la zone géographique que gère la direction régionale (de Bretagne à Nancy), Hirson est l’une des agences qui gère le plus grand nombre de salariés délégués auprès des entreprises. C’est aussi l’agence qui met en place le plus grand nombre de formations avec les entreprises », précise Bruno Bawol. On comprend dès lors les investissements réalisés par le groupe Synergie sur l’agence d’Hirson. L’objectif de la direction régionale est de fidéliser à la fois les salariés et les clients professionnels et de conforter les partenariats avec les structures locales privées et publiques. Si l’intérim représente toujours une part importante de l’activité, Synergie veut accentuer son développement sur le recrutement de salariés en CDI. « Le message est passé auprès des responsables RH des entreprises. La communication doit se poursuivre auprès des demandeurs d’emploi et des salariés. Il y a là un marché à jouer. » Une stratégie qui se déploie dans un contexte national difficile. Le secteur de l’intérim a connu en 2011 une baisse d’activité de 15 % sur le plan national et de 13 % en Picardie. « Même si nous avons aussi connu une baisse d’activité, nous avons bien résisté par rapport à certains de nos confrères », constate Bruno Bawol.