L’opérateur SFR prépare l’avenir

Partenaire de nombreux projets du département de la Somme, l’opérateur entend étendre encore un peu plus son réseau et développer au maximum les technologies d’avenir comme la 3G+, la 4G ou la fibre.

Frédéric Barbier et Jean-Claude Brier ont présenté les développements à venir de l’opérateur SFR dans le département de la Somme.
Frédéric Barbier et Jean-Claude Brier ont présenté les développements à venir de l’opérateur SFR dans le département de la Somme.

 

Frédéric Barbier et Jean-Claude Brier ont présenté les développements à venir de l’opérateur SFR dans le département de la Somme.
Frédéric Barbier et Jean-Claude Brier ont présenté les développements à venir de l’opérateur SFR dans le département de la Somme.

Deuxième opérateur français, SFR dénombrait, fin juin, 16 millions d’abonnés mobile et 5 millions d’abonnés internet. Dans le département de la Somme, SFR est également le deuxième opérateur en termes d’abonnés et compte pas moins de six points de vente (quatre à Amiens et deux à Abbeville). Dans un secteur en perpétuel mouvement où l’innovation est le maître mot, Jean-Claude Brier, directeur des relations régionales Nord & Est, et Frédéric Barbier, directeur commercial régional Nord & Est, ont profité de l’inauguration de l’espace SFR à la Fnac d’Amiens pour faire un point sur les projets mobile et Internet dans le département de la Somme.

Un réseau en plein évolution
La 3G, 3e génération de mobiles qui donnait accès à Internet ou rendait le visionnage de vidéos possible, annoncée comme une révolution, est déjà passée de mode. Aujourd’hui, le réseau SFR 3G + couvre 99,41 % de la population de la Somme. Un chiffre quelque peu supérieur à la moyenne nationale et rendu possible grâce à l’installation de 76 % d’antennes relais supplémentaires sur le département. En attendant l’arrivée de la 4G pour laquelle l’opérateur a remporté une licence d’exploitation, SFR a continué d’innover en misant sur la technologie Dual Carrier, une sorte de 3G ++, qui permet de doubler le débit par rapport à la 3G. Côté Internet, SFR poursuit le déploiement de l’ADSL même si l’heure est plutôt au développement de la fibre optique (un fil de verre qui permet la transmission de données à très grande vitesse), permettant aux habitants de nombreuses communes de bénéficier de l’Internet à haut débit et des offres associées (téléphonie illimitée, télévision sur ADSL…). Pour la fibre optique justement, Orange et SFR ont signé un accord, validé par le Conseil de la concurrence, se répartissant ainsi l’installation de ce nouveau mode de connexion : Orange déploiera la fibre avec le soutien de SFR dans la Somme et dans l’Aisne, et inversement dans le département de l’Oise. Les deux opérateurs prévoient la couverture de plus de 83 000 logements dans la Somme entre 2013 et 2015.

Une centrale à énergie numérique
Si l’opérateur, qui compte parmi ses clients le conseil régional de Picardie ou encore Somme numérique, est déjà très présent auprès des entreprises, il l’est encore un peu plus avec la création de la société Numergy.
Numergy, issue d’un partenariat entre SFR, Bull (spécialiste des solutions numériques) et la Caisse des dépôts, propose aux entreprises et aux institutions, depuis le 5 septembre, un service de « cloudcomputing sécurisé ».
En termes un peu moins barbares, Numergy propose des services numériques (stockage, réseau, puissance de calcul…) pour aider une société à résoudre des problèmes techniques et informatiques en un minimum de temps, permettant ainsi à l’entreprise de se concentrer sur son développement.
La partie « cloud » permet quant à elle un stockage en ligne à la sécurité renforcée de données, d’images ou de vidéos, accessible depuis n’importe quel ordinateur ou appareil connecté. Un gain d’énergie et de temps non négligeable pour une entreprise.
Cette offre, encore peu répandue, est appelée à devenir une solution sans doute incontournable dans les années à venir.