Les pompiers en congrès font des affaires

Chaque année, les sapeurs-pompiers de France tiennent leur congrès annuel. Cette année, la 119e édition a lieu à Amiens les 27, 28 et 29 septembre.

1019
Le Zénith, Mégacité, l’hippodrome et le Stade de la Licorne vont être mis à contribution pendant les trois jours du congrès.
Le Zénith, Mégacité, l’hippodrome et le Stade de la Licorne vont être mis à contribution pendant les trois jours du congrès.

 

Le Zénith, Mégacité, l’hippodrome et le Stade de la Licorne vont être mis à contribution pendant les trois jours du congrès.
Le Zénith, Mégacité, l’hippodrome et le Stade de la Licorne vont être mis à contribution pendant les trois jours du congrès.

Trouver une chambre d’hôtel dans le département pour le dernier week-end de septembre relève, cette année, de l’exploit. Les restaurants sont sur les starting-blocks, les offices du tourisme au taquet. Le 119e congrès national des sapeurs-pompiers se tient à Amiens les 27, 28 et 29 septembre. 40 000 visiteurs sont attendus, 8 000 congressistes, 1 800 bénévoles, 300 exposants. Le congrès est l’occasion de retrouver en une seule place l’ensemble des partenaires économiques qui gravitent autour du monde des pompiers. Services, innovations, fournisseurs industriels, automobiles…. Les représentants de tous les centre de secours de France sont attendus mais également des industriels et des prestataires de services venus pour montrer leurs nouveautés mais surtout pour faire des affaires.

2 M de budget
Autant dire que l’économie samarienne va vivre au rythme du deux-tons pendant trois ou quatre jours. « Une fois par an, les pompiers professionnels ou volontaires et tous les acteurs qui gravitent autour d’eux se ressemblent, explique le lieutenant colonel Olivier Peycru, chef d’Etat major fonctionnel, directeur administratif et financier du SDIS 80 qui coordonne les cinq pôles de l’événement. Cette année, c’est à Amiens, l’an prochain, ce sera en Savoie. C’est un budget de 2 millions d’euros TTC. Nous y travaillons depuis deux ans. Une association a été créée pour l’occasion. C’est l’occasion de découvrir les nouveautés notamment concernant les camions, les vêtements, les équipements du pompier lui-même mais également des casernes. Beaucoup de sociétés viendront présenter de nouveaux logiciels comptables par exemple ou de gestion d’un centre d’appel. Ce sont des marchés très importants pour les sociétés qui les décrochent. Rien qu’au SDIS 80 nous comptons 500 fonctionnaires, 400 sapeurs-pompiers professionnels et 2 500 volontaires. Nous gérons 500 véhicules et un budget – investissement et fonctionnement – de 65 millions d’euros. Il y a 110 SDIS en France. »

Véritable savoir-faire
Pour que tout le monde puisse trouver sa place, l’association Somme 2012 a réservé Mégacité, le Zénith, l’hippodrome et le stade de la Licorne. Pour autant le centre ville ne sera pas en reste. Des animations et des démonstrations sont prévues le samedi pour les familles ainsi qu’un concert sur le parvis de la cathédrale. C’est pour le grand public l’occasion de redécouvrir le métier de ceux qui engagent leur courage et leur dévouement pour le protéger et le secourir.
Pour les pompiers samariens, ce sera l’occasion de montrer un véritable savoir-faire à leur collègues d’autres régions ou la « maison de feu », lieu d’entraînement à taille réelle située à Villers-Bocage, et qui est l’une des plus modernes en France au niveau de sa conception tout comme le nouveau Centre technique des appel du Centre opérationnel départemental d’incendie et de secours 80 (CODIS 80). A l’inverse, ce sera aussi l’occasion pour les pompiers de la France entière et leurs accompagnants de visiter le département avec plusieurs excursions organisées dont plusieurs en baie de Somme. Des délégations étrangères sont attendues également et puis des politiques puisque traditionnellement le congrès est l’occasion d’annonce en matière de réformes ou de développement. Dans les couloirs, on murmure même le nom de François Hollande.