Un investissement d’avenir pour les 40 ans de Bayer à Marle

Bayer a tenu à prouver qu’il tient au site de Marle. Le quarantième anniversaire du site de conditionnement a donné lieu à la venue des principaux dirigeants du groupe allemand. Cette cérémonie a aussi été le moment de présenter le dernier investissement en date, de près de deux millions d’euros, pour l’agrandissement de l’atelier de conditionnement de produits herbicides liquides.

446
Cette cérémonie a été l’occasion d’annoncer et de visiter le nouveau bâtiment construit pour agrandir un atelier de conditionnement.
Cette cérémonie a été l’occasion d’annoncer et de visiter le nouveau bâtiment construit pour agrandir un atelier de conditionnement.
Cette cérémonie a été l’occasion d’annoncer et de visiter le nouveau bâtiment construit pour agrandir un atelier de conditionnement.
Cette cérémonie a été l’occasion d’annoncer et de visiter le nouveau bâtiment construit pour agrandir un atelier de conditionnement.

La cérémonie a eu lieu le 22 juin dernier, en présence du préfet de l’Aisne Pierre Bayle. A l’occasion des 40 ans de l’usine Bayer de Marle, les dirigeants du groupe industriel ont tenu à être sur place pour fêter cela comme il se doit, avec l’annonce de la création d’un nouveau bâtiment pour la salle de conditionnement des herbicides liquides (voir par ailleurs). La société de conditionnement de produits phytosanitaires voit donc l’avenir avec sérénité, malgré une activité très dépendante de celles de l’agriculture française et européenne. L’usine Bayer est installée à Marle depuis 1972. A l’époque, le groupe allemand installe un unique bâtiment de 600 m². Le lieu a été choisi pour la facilité d’accès vers Paris et la rapidité d’accès vers l’Allemagne, et surtout Leverkusen où se trouve la maison mère du groupe. Déjà spécialisée dans les produits pharmaceutiques et phytosanitaires, l’usine devient très vite un lieu de conditionnement pour les produits formulés sur l’usine de Villefranche- sur-Saône. Classée Seveso II seuil haut, le site, situé à proximité de la RN2, s’agrandit très vite. L’usine occupe une surface de 20 hectares sur un terrain qui en compte 30. Installations et investissements se chiffrent à environ 80 millions d’euros. L’usine est aujourd’hui rattachée à la division Bayer Cropscience du groupe.

Plus de 1 600 articles conditionnés
Le site est en majeure partie dédié au conditionnement de produits phytosanitaires, que cela soit à destination des grandes enseignes de la distribution ou des coopératives agricoles. Malgré son classement Seveso II, l’usine possède la certification ISO 9001 pour la qualité et la certification ISO 14001 pour les questions environnementales, ainsi que la certification anglaise OHSAS 18001 pour le management de la santé et la sécurité au travail. Cette spécialisation dans l’emballage des produits est la grande force du site marlois. Aujourd’hui, les 200 salariés y font preuve d’une grande flexibilité dans ce domaine afin de répondre le mieux possible à la demande du client. Au total, plus de 1 600 articles qui partent dans 60 pays y sont emballés. Des emballages qui vont du tube de quelques millilitres au bidon de plusieurs litres. Plus de 22 millions d’unités emballées sortent des lignes de production chaque année. Cela représente environ 25 000 tonnes de produits. Environ 35 000 palettes et 300 000 colis sont livrés chaque année pour un chiffre d’affaires de 1,7 million d’euros.
La production se fait de manière extrêmement sécurisée. Le site est prioritairement dédié au stockage de produits dangereux. Deux immenses dépôts de grande hauteur, visibles depuis la RN2, renferment 10 000 palettes de produits destinés à être envoyés partout dans le monde. Ces deux bâtiments rectangulaires sont vides de tout employé. Le picking y est automatisé. Chaque dépôt est sous rétention et sprinklé. Le site a 25 pompiers volontaires, entraînés régulièrement, et un bâtiment de sécurité possède tous les outils nécessaires pour faire face à un éventuel accident.