Premières Rencontres de la création d’entreprise à Péronne

En partenariat avec J’entreprends en Somme, la BGE Somme, la chambre de commerce et d’industrie, la chambre des métiers et de l’artisanat de la Somme, la Maison pour l’entreprises, l’emploi et la formation (MEEF) Santerre Haute-Somme a proposé deux temps de rencontres sur la création d’entreprises.

546

La première partie de ces Rencontres de la création d’entreprise, portait sur « Quels statuts pour quelles entreprises ». Cela a été l’occasion de présenter les différents statuts existants, avec les avantages et les risques de chacun. La seconde partie fut illustrée par des témoignages de créateurs d’entreprise ayant fait appel aux structures accompagnatrices pour différentes aides, matérielles, financières et méthodologiques : « quelles structures pour quelles aides ». Treize personnes étaient présentes aux deux ateliers avec des projets très différents : soin du corps, conseil et formation auprès des entreprises et des particuliers, ressources humaines et développement personnel, construction et ouverture d’une supérette, gravure musicale ou encore transport routier national et international. Seulement 25 % des créations sont des sociétés, la majorité étant des entreprises individuelles, avec 70 % d’artisans. Enfin, 93 % d’entre elles emploient moins de dix salariés. S’il n’y a pas de statut préférable à un autre, l’important est que le statut soit adapté à l’activité. Cette rencontre a aussi permis à Dominique Pillon de rappeler que « la porte d’entrée, la tête du réseau d’accompagnement est J’entreprends en Somme ». C’est la première démarche à effectuer. « Nous avons des partenariats avec les médias locaux : France Bleu Picardie et Picardie la Gazette qui valorisent par des témoignages oraux et écrits les nouveaux créateurs ou repreneurs du département. » Pour toutes informations, tout un chacun peut utiliser les outils et les aides disponibles : jentreprendsensomme. fr et les-aides.fr.