L’emploi salarié en Picardie : une tendance morose

L’Insee Picardie a dévoilé ses derniers chiffres concernant l’évolution de l’emploi salarié en Picardie au premier trimestre 2012, qui ne voit aucune évolution, voire même enregistre « un recul modéré ». Les secteurs de l’industrie et de la construction sont les plus touchés par les pertes d’emplois salariés. Dans une situation presque inerte, seul le département de l’Oise s’en sort avec un solde positif en début d’année 2012…

511
Ce premier trimestre 2012, le secteur du commerce connaît une large perte d’emplois salariés, mais plus encore, le secteur de l’industrie est particulièrement touché.
Ce premier trimestre 2012, le secteur du commerce connaît une large perte d’emplois salariés, mais plus encore, le secteur de l’industrie est particulièrement touché.

 

Ce premier trimestre 2012, le secteur du commerce connaît une large perte d’emplois salariés, mais plus encore, le secteur de l’industrie est particulièrement touché.
Ce premier trimestre 2012, le secteur du commerce connaît une large perte d’emplois salariés, mais plus encore, le secteur de l’industrie est particulièrement touché.

Le bilan de l’emploi salarié en Picardie du premier trimestre 2012 de l’Insee Picardie n’est pas au beau fixe car la région picarde ne suit pas la tendance nationale en hausse (+0,1 %) et enregistre même une baisse (-0,1 %). « Il y a une baisse de 1 % des effectifs salariés picards contre une hausse de 0,2 % pour l’ensemble du pays », peut-on lire dans le rapport. Ce qui signifie qu’il y a eu des pertes d’emplois en ce début d’année en Picardie, mais pas pour tous les départements.
Les départements de l’Aisne et de la Somme sont particulièrement touchés. L’Aisne enregistre une perte de 0,2 % chaque trimestre et la Somme connaît son troisième trimestre consécutif de baisse, et même à un rythme plus marqué au trimestre 2012 qu’au trimestre précédent. A l’inverse, l’Oise voit une évolution positive et stable (+0,1 %) depuis deux trimestres.
Dans l’ensemble, la Picardie a perdu en moyenne 464 emplois des secteurs marchands (hors agriculture) au premier trimestre 2012 et a également perdu 3 836 emplois en moyenne sur un an (depuis le premier trimestre 2011). Au-delà des chiffres eux-mêmes, l’Insee Picardie a mis en avant les différences entre les secteurs. Alors que les services, le commerce et l’intérim connaissent une hausse, l’industrie et la construction enregistrent des baisses significatives.

L’industrie et la construction : touchées
Mais la Picardie, outre les différences entre régions, se démarque par une disparité sectorielle. Les secteurs de l’industrie et de la construction en Picardie sont particulièrement touchés, avec un recul de -1,3 % au premier trimestre 2012 pour l’industrie (-0,2 % au dernier trimestre 2011). Cette baisse suit la tendance nationale, quasiment au même rythme (-0,2 %). Pour l’industrie, la Somme et l’Oise sont particulièrement touchés. Le secteur de la construction, quant à lui, est particulièrement touché par la perte d’emplois salariés au premier trimestre 2012 (-0,6 %) alors que le solde de la France est positif (+0,4 %). Pour la construction, les disparités sectorielles ont eu un plus grand impact : malgré le solde positif de l’Oise, les pertes enregistrées par la Somme et l’Aisne ne sont pas rattrapées.

L’intérim, le commerce : sauvés
En ce premier trimestre 2012, l’emploi intérimaire connaît une hausse de +2,3 % alors que le dernier trimestre 2011 était en baisse. Néanmoins, cette hausse ne concerne que les départements de l’Oise (300 emplois) et de la Somme (150 emplois) car le département de l’Aisne reste stable. Au niveau national, l’emploi intérimaire connaît une évolution (-0,1 % après -0,3 %). Cependant, cette évolution ne marque pourtant pas une hausse des emplois intérimaires durant l’année en France. C’est dans le secteur des services que l’emploi intérim est en nette évolution en Picardie (+0,4 %) alors que la France enregistre une hausse de +0,2 %. La Picardie a gagné 500 emplois, dont la quasitotalité dans l’Oise.
Enfin, après deux trimestres de stabilité, les emplois salariés dans le commerce connaissent une hausse (+0,3 %), notamment dans l’Oise et dans l’Aisne. L’évolution dans la Somme est en légère baisse.