Le Garage se fait remarquer à Bruxelles

Cinq Saint-Quentinois de l’équipe Le Garage ont participé à un concours européen coorganisé par l’Union européenne, Google et Facebook, et qui réunissait des développeurs informaticiens. Ils finissent sur la troisième marche du podium et reviennent avec une expérience professionnelle.

469
L’équipe saint-quentinoise récompensée par les organisateurs, dont Google et Facebook.
L’équipe saint-quentinoise récompensée par les organisateurs, dont Google et Facebook.
L’équipe saint-quentinoise récompensée par les organisateurs, dont Google et Facebook.
L’équipe saint-quentinoise récompensée par les organisateurs, dont Google et Facebook.

L’incubateur Le Garage de Saint-Quentin, inauguré en janvier dernier par Jean-Marc Tassetto, le directeur de Google France, a fait parler de lui en juin dernier à Bruxelles. Une équipe intergénérationnelle et multidisciplinaire, composée de trois professionnels (Vincent Demortier, Maxime Mularz, Fanette Cohen) et de deux étudiants de l’Insset de Saint-Quentin (Mathias Bazile et Mason Louchart), ont participé, les 20 et 21 juin, à la seconde édition d’EUhackathon, un concours européen réunissant des développeurs informaticiens et coorganisé par l’Union européenne, Google et Facebook. C’est sur le thème « Développement d’applications pour les enfants » que les Saint- Quentinois ont planché durant trente heures non-stop. Ils se sont inspirés de Space Invaders, un jeu vidéo des années quatrevingt. Le Garage en a gardé le principe tout en développant un QCM (questions à choix multiples) et en le rendant plus dynamique et plus ludique. L’application est ouverte puisque les utilisateurs pourront créer leurs propres questions. « L’objectif est de faire vivre ce QCM et que les utilisateurs créent leur jeu », explique Maxime Mularz.

Une application mobile
Cette application a reçu un bon accueil de la part des organisateurs du concours qui ont classé l’équipe du Garage à la troisième place sur la vingtaine d’équipes en lice. Les Saint- Quentinois ne comptent pas en rester là. Ils poursuivent actuellement le développement de l’application qui pourra tourner aussi bien sur iPhone, smartphone, tablette et web. Quant à l’équipe du Garage, la participation à ce concours a permis aux membres de progresser. « Ce concours a apporté une valeur ajoutée sur le plan professionnel et nous sommes revenus meilleurs. » L’équipe a pu aussi créer des liens avec les ingénieurs de Google et Facebook et saisir quelques idées sur l’ambiance et le cadre de vie de ces deux entreprises du Net. Ce concours est aussi tout bénéfique pour Le Garage qui a pu se faire connaître auprès de futurs investisseurs. Créé par la communauté d’agglomération de Saint-Quentin, Le Garage comporte un projet de partenariat avec l’Institut supérieur des sciences et techniques, les start-up saint-quentinoises Sylphéo, 4Planet et Waggle. Le Garage est implanté au sein de la pépinière d’entreprises Créatis. Tourné vers l’avenir, l’incubateur de Saint-Quentin ouvre de nouvelles perspectives en matière d’éducation, notamment avec le projet d’une nouvelle formation universitaire de niveau master. 4Planet et Sylphéo développent, avec déjà un certain succès, des applications, avec les technologies Google, pour mobiles et le cloud.