Le château de Naours s’ouvre aussi aux entreprises

Le château de Naours, au nord d’Amiens, dans la Somme, ouvre désormais son site de prestige aux réceptions professionnelles. Hélène Deffontaines, qui a repris l’adresse il y a peu, veut ajouter une nouvelle corde à l’arc de cet endroit bucolique.

478
Hélène Deffontaines veut redonner vie au château de Naours en accueillant les entreprises et leurs événements.
Hélène Deffontaines veut redonner vie au château de Naours en accueillant les entreprises et leurs événements.
Hélène Deffontaines veut redonner vie au château de Naours en accueillant les entreprises et leurs événements.
Hélène Deffontaines veut redonner vie au château de Naours en accueillant les entreprises et leurs événements.

Habituellement, ce sont les tout jeunes mariés qui s’extasient en arrivant au château de Naours, composé d’un parc boisé de 7 500 m² et de deux salles de réception de 90 et 160 m². Mais ce lieu est idéal aussi pour un séminaire d’entreprise, une convention, une conférence, un lancement de produit, une assemblée générale ou tout événement de sociétés qui aimeraient, le temps d’une soirée, d’une journée ou plus, vivre la vie de château dans une demeure bien située et disposant d’une capacité de 150 personnes, d’un parking privé, d’une cuisine équipée et même de cinq chambres à coucher. Le château de Naours se présente donc comme le lieu idéal. Un écrin de verdure à proximité de la ville, un lieu historique unique en Picardie, dans le calme de la campagne. Une adresse qu’il n’est pas difficile de transformer en lieu de fête, de réflexion ou d’études. Que dire surtout de cette incroyable verrière à ossature métallique, une construction contemporaine qui surgit après avoir découvert la première salle plus classique et majestueuse – plus conforme en somme à l’idée qu’on se fait d’un château. Le parc attenant donne sur des pruniers. Souverains, chefs des armées et personnages illustres, tels que Mazarin, ont séjourné au château où aisance et charme d’antan opèrent donc encore.

Donner au château sa vraie vocation
« Je veux faire connaître le château de Naours et lui faire vivre enfin sa véritable vocation. En réalisant cela, je découvre moi-même un univers encore inconnu, moi qui suis exploitante agricole à Poulainville avec mon époux. J’ai eu un coup de coeur pour ce château. C’est donc un défi que je me lance, une belle aventure, surtout maintenant que mes enfants sont grands », avoue Hélène Deffontaines, en effet maman de cinq enfants et qui, à 48 ans, a repris la gérance du château en complément de son activité agricole. Flyers, page Facebook, réseaux, bouche à oreille… : la gérante du château ne lésine pas sur les moyens simples et efficaces pour faire parler de son établissement, situé dans une commune de 1 151 habitants très visitée depuis 1949 par les touristes du monde entier, attirés par les grottes-refuges, ou muches, qu’elle abrite.