Deux nouveaux propriétaires au Picardie

L’hôtel-restaurant Le Picardie, situé à Nesle, a changé de propriétaires. Stéphane et Catherine Leroy ont repris l’unique hôtel du chef-lieu de canton. Un projet qui s’est réalisé rapidement pour le couple d’hôteliers, ravis de pouvoir réaliser leur rêve.

486
Stéphane et Catherine Leroy ainsi que leur employée (au centre) proposent une cuisine familiale.
Stéphane et Catherine Leroy ainsi que leur employée (au centre) proposent une cuisine familiale.

 

Stéphane et Catherine Leroy ainsi que leur employée (au centre) proposent une cuisine familiale.
Stéphane et Catherine Leroy ainsi que leur employée (au centre) proposent une cuisine familiale.

Après avoir tenu durant 14 ans l’hôtel-pension et restaurant « Le Picardie », M. et Mme Pétré cherchaient à céder leur affaire. Stéphane Leroy, cuisinier de formation, et son épouse, diplômée également dans la restauration et l’hôtellerie, ont été intéressés pour reprendre cette pension de famille. « Nous sommes neslois et lorsque nous avons été intéressés pour reprendre l’affaire, le propriétaire nous a permis de travailler avec lui afin de mieux nous rendre compte comment fonctionnait l’établissement », explique Stéphane Leroy. Durant trois semaines, le couple a apprécié l’ambiance de travail avec la clientèle et le personnel. Le jeune couple a donc repris l’affaire courant juillet et est ravi de l’accueil réservé par les clients. « Nous sommes contents de voir que la clientèle reste fidèle. Nous avons des commerciaux, des retraités, des routiers et des ouvriers des chantiers environnants », précise Catherine qui gère également les six chambres de l’hôtel.

Ouvert le samedi soir et dimanche midi
Pour recevoir au mieux la clientèle, les nouveaux propriétaires ont refait la décoration du bar. Ils ont également souhaité élargir les horaires d’ouverture de la restauration puisque le bar et le restaurant sont désormais ouverts le samedi soir et le dimanche midi. « Les anciens propriétaires fermaient le week-end, mais nous pensons que les clients apprécient de venir manger tranquillement le samedi soir et le dimanche midi, avec une carte différente. Nous leur proposons donc des plats plus raffinés et dans la grande salle nous accueillons des groupes ou des repas de famille pour une quarantaine de personnes. Nous souhaitons faire des soirées à thème sur les régions de France. Nous pensons commencer par la Picardie avec des plats de la région », souligne Catherine.

Plats familiaux et produits frais
Le Picardie propose des menus à la carte et des formules à 16 euros, boisson comprise. Les nouveaux propriétaires constatent que la clientèle recherche des plats familiaux avec des produits frais. « Ici, tout est fait maison. Nous pensons changer la carte en fonction des saisons. Nous sommes confiants pour l’avenir et nous voulons que nos clients soient satisfaits de la qualité et de l’accueil », concluent les restaurateurs. Si le couple est satisfait des premières semaines d’ouverture, il est également ravi de travailler avec Jessica, l’employée qui était déjà présente avec les anciens propriétaires. « C’est une jeune diplômée en cuisine qui est très motivée et qui sait prendre des initiatives », constate le couple d’employeurs.