Cornilleau « raquette » la Chine

L’entreprise implantée à Bonneuilles- Eaux et spécialisée dans la fabrication et la commercialisation de matériel de tennis de table a présenté en mai dernier à Shanghai ses nouvelles raquettes qui ont demandé deux ans de développement. La série des bois haut de gamme Gatien Blades Series au revêtement Target Series sera distribuée dans 400 points de vente.

508
A gauche, Michel Zany, président de Cornilleau, avec son consultant Jean-Philippe Gatien (et ancien champion du monde). Ils présentaient ce 15 mai dernier à Shanghai les nouvelles raquettes Cornilleau qui seront présentes sur 400 points de vente en Chine.
A gauche, Michel Zany, président de Cornilleau, avec son consultant Jean-Philippe Gatien (et ancien champion du monde). Ils présentaient ce 15 mai dernier à Shanghai les nouvelles raquettes Cornilleau qui seront présentes sur 400 points de vente en Chine.

 

A gauche, Michel Zany, président de Cornilleau, avec son consultant Jean-Philippe Gatien (et ancien champion du monde). Ils présentaient ce 15 mai dernier à Shanghai les nouvelles raquettes Cornilleau qui seront présentes sur 400 points de vente en Chine.
A gauche, Michel Zany, président de Cornilleau, avec son consultant Jean-Philippe Gatien (et ancien champion du monde). Ils présentaient ce 15 mai dernier à Shanghai les nouvelles raquettes Cornilleau qui seront présentes sur 400 points de vente en Chine.

Quand on est Français et que l’on veut percer sur le marché chinois avec des raquettes de tennis de table conçues à Bonneuilles- Eaux, petite ville de l’Oise dans le canton de Breteuil, autant avoir un champion à ses côtés afin de promouvoir sa marque. C’est ce qu’a fait l’entreprise Cornilleau le 15 mai dernier à Shanghai en étant accompagnée de son consultant (et champion) Jean-Philippe Gatien. La présence de ce pongiste double médaillé olympique (Barcelone 1992 et Sydney 2000, également champion du monde à Göteborg en 1993) aux côtés de Michel Zany, président directeur général de la PME Cornilleau, a conquis la presse chinoise venue découvrir la série des bois haut de gamme Gatien Blades Series avec son revêtement Target Series. L’opération de communication coïncidait avec le Sport Show de Beijing, une manifestation internationale où sont promus les équipements nouveaux dans toutes sortes de disciplines.

Une raquette haut de gamme L’entreprise Cornilleau, présente pour la seconde fois sur ce salon, ne pouvait donc trouver meilleur endroit pour présenter la série des bois haut de gamme Gatien Blades Series et le revêtement Target Series. « Le revêtement Target Series est issu d’un important programme de recherche et de développement entre les experts Cornilleau, les ingénieurs Michelin et le plus grand fabricant mondial de revêtements (l’Allemand ESN, ndlr). La première collaboration entre Cornilleau et l’expert français du pneu avait donné naissance en 2005 à la raquette loisir Tactéo », a souligné Michel Zany. Et de poursuivre : « Cette fois-ci, l’association des technologies donne jour à un produit de compétition haut de gamme et haute performance, le revêtement Target Series. L’innovation est, chez Cornilleau, le facteur clef du succès. Ainsi, pour ne pas déroger à la règle, la structure des revêtements est unique : Spin Drive 3D, Grip Extend pour la surface du revêtement ; et Nex-Tens pour la mousse. Notre objectif est d’atteindre le plus haut niveau de performance et de sécurité en top spin et contre top spin. » Côté bois, la série Gatien Blades series est la résultante d’un savoir-faire dans le choix et la combinaison des essences de bois qui viennent de Suède, qui aura nécessité aux équipes de Cornilleau pas moins de deux ans de développement pour donner naissance à Pure, Vision, Absolum, Glory, Conquest et Origin. Emile Cornilleau, fondateur de l’entreprise en 1946, n’a pas à rougir de la stratégie de développement de cette entreprise qui porte haut les couleurs de son nom. Elle compte aujourd’hui quelque 85 salariés. En 2011, elle a réalisé un chiffre d’affaires de 25 millions d’euros. Même si l’entreprise ne souhaite pas communiquer sur ses objectifs avec cette ouverture sur le marché chinois, on peut supposer que l’opération sera rentable. On estime à une dizaine de millions les pratiquants du tennis de table en Chine. Ce qui est officiel, c’est le nombre de points de vente en Chine où l’on trouvera les produits dernièrement présentés par Cornilleau : 400.