Un chef à domicile

Chef de cuisine dans une collectivité, Jean-Marc Dulary de Saint-Valéry-sur-Somme vient de créer une activité de traiteur à domicile. De l’apéritif dînatoire à la grande cérémonie, il s’occupe de tout. Il n’a qu’une seule ambition : donner du plaisir aux convives.

534
Jean-Marc mitonnedes petits plats chez vous !
Jean-Marc mitonnedes petits plats chez vous !

 

Jean-Marc mitonnedes petits plats chez vous !
Jean-Marc mitonnedes petits plats chez vous !

Passionné de cuisine, Jean-Marc Dulary a eu l’idée de proposer ses services à domicile. Il est aujourd’hui chef dans une collectivité. Auparavant, il a travaillé durant vingt ans dans un logis de France : « Cela faisait un petit moment que je voulais faire cela à domicile, explique t-il. A force de regarder les émissions de télévisions, mon projet est devenu réalité. Je me suis fais épauler par l’association Compétences pour l’entreprise de Chépy. J’aime aller chez les gens. Ils sont plus décontractés qu’au restaurant. Ils ont le temps. Ils peuvent faire la fête en toute liberté. »

Gestion de A à Z
Des courses à faire la vaisselle, en passant par le service, Jean-Marc Dulary s’occupe de tout que ce soit du simple tête à tête à la réception. Il est ouvert aux particuliers, aux associations, aux entreprises et peut se déplacer jusqu’à Amiens. Il est disponible tous les soirs, les week-ends et jours fériés. « Les gens me contactent puis on se donne rendezvous car j’aime négocier en direct, explique t-il. On détermine ensemble un budget et ce qu’ils désirent Il n’y a pas de repas type. Nous accordons nos idées. Les menus peuvent commencer à 15 euros par personne sans les desserts. Par exemple, pour 15 euros, je peux concocter un buffet froid sans dessert avec poissons, charcuterie, salades, rosbeef, poulet… Tout est fait chez les clients. Mon tarif est tout compris avec le déplacement. »
Jean-Marc Dulary n’a pas de doute : tout le monde peut se payer un cuisinier à domicile. Une seule chose compte leur faire plaisir et se faire plaisir en même temps : « J’aime vraiment ça, ajoute t-il. Quand on va chez les gens, c’est la surprise à chaque fois. En général, leur cuisine est bien équipée. Le principal, c’est que le four marche bien pour faire cuire les viandes. Pour le reste, je m’adapte. Je viens avec mes ustensiles, mes couteaux. Je cuisine aussi bien sur le gaz que sur l’électricité. » Pour le moment, il est autoentrepreneur. Il est le seul en Picardie Maritime à proposer ce concept. Si cela marche bien, il compte en faire son activité principale.