Distri’day, un job dating spécial distribution à Compiègne

Le centre de formation continue et d’apprentissage (CFCA) de Pierrefonds, la Mission locale du Pays Compiégnois et du Pays des Sources, Pôle emploi Compiègne, Cap Emploi et le conseil régional de Picardie étaient les organisateurs du second opus de Distri’Day. Vingt-deux entreprises étaient présentes pour échanger avec les 350 personnes qui se sont rendues à ce salon orienté vers la distribution.

706

Le lycée privé d’enseignement général et agricole Charles- Quentin a aussi un CFCA dont Laurence Senilhe en est la responsable. Pour elle ce salon : « C’est l’occasion de rompre l’inadéquation entre les offres et les demandes. Les jeunes ont des difficultés à trouver un job en alternance et paradoxalement les entreprises ont du mal à recruter ; les jeunes, pour certains préfèrent les secteurs»fun», comme les opérateurs de téléphonie, Décathlon, l’habillement plutôt que l’alimentation, la jardinerie, le bricolage. D’où l’idée de cette journée pour élargir le panel de candidats présélectionnés par le CFCA. D’autres jeunes ont envoyé leur CV et participent à la journée. C’est aussi une opportunité pour ceux qui sont à la recherche d’une formation en alternance, d’un stage, ou d’un emploi, de rencontrer de nombreuses entreprises de Picardie, d’Ile-de-France, du Nord – Pas-de-Calais, de Champagne-Ardenne de Haute-Normandie, et d’Alsace-Lorraine. »
Pascal Boutanquoi directeur de la Mission locale qui accompagne les 16/ 25 ans afin qu’ils trouvent une formation ou un emploi, annonce avoir 2 950 jeunes en suivi. « 35% trouvent un emploi ; Pour les 50 autres %, une solution est trouvée. Les collectivités de l’ARC et les communautés de communes mentionnent dans le cahier des charges des appels d’offres l’obligation pour les entreprises retenues d’employer des personnes en réinsertion. Certaines d’ailleurs obtiennent un CDI. » Cette journée avait pour objectif de recevoir 350 jeunes et adultes en espérant qu’une majorité des postes proposés soient pourvue. Les salles Saint Nicolas, prêtées par la mairie de Compiègne ont accueilli vingt deux entreprises, toutes de groupes de la distribution alimentaire, de la jardinerie, du bricolage et le taux de fréquentation attendu a été atteint. Cellesci proposaient des postes de caissiers, employés, vendeurs-conseil, responsables de rayon, managers de rayon, etc. Plus de deux cents offres d’emploi en CDI, en CDD, des contrats d’apprentissage ou de professionnalisation, des jobs étudiants.

Nombreuses opportunités
La distribution est un secteur porteur d’emploi. Une des caractéristiques de ce secteur est de permettre des ascensions rapides aux plus motivés, indépendamment de leur diplôme. L’alternance est souvent considérée comme un pré-recrutement et les opportunités sont nombreuses. La distribution est l’un des secteurs qui embauchent le plus en alternance avec le BTP et la restauration. Thierry Pannetier, directeur de Brico Dépôt Thourotte, cherche quatre jeunes en alternance bac +2, BTS commercial, MUC. En deux heures et demi, il a vu dix huit candidats. « L’objectif de l’entreprise est de les intégrer en les formant, et en leur donnant un vrai métier. C’est du gagnant-gagnant. Il y a un suivi régulier avec les CFCA . C’est une démarche que nous avons mise en place en avril 2012. » Stéphane Launay, responsable RH Carrefour Ile-de-France est présent pour assurer la continuité dans le partenariat avec le CFCA de Pierrefonds, il recherche de futurs éventuels managers bac +3.
« Pour être embauché après l’alternance, il faut avoir obtenu sa licence, avoir fait un très bon parcours dans l’entreprise, susciter l’envie d’être pris. La première étape est stagiaire manager qui peut déboucher entre six et douze mois sur un contrat. Carrefour permet de faire une belle carrière avec des postes à haute responsabilité à condition que les candidats en aient l’envie. » Stan Home, société de ventes à domicile, appartenant au groupe Yves Rocher était aussi présente. Le parcours pour être embauché est différent : pas de diplômes requis, une formation interne dispensée en trois ou quatre mois, mais surtout une grande envie d’aller au domicile des futurs clients, pour vendre des produits d’entretien pour la maison. L’entreprise offre quatre postes dans l’Oise. La CCIR et la CCIT de l’Oise présentaient le site de bourse de l’alternance en Picardie, www.picardie-apprentissage. com qui permet de mettre en ligne son CV, quand on est en recherche d’un contrat d’apprentissage ou de professionnalisation.
Cela permet aussi aux entreprises, aux CPA, aux groupements d’employeurs, à la Mission locale de mettre en ligne des offres. Aujourd’hui, 174 offres sont en ligne pour 473 CV. Ce service est entièrement gratuit. Le carré des Halles est un nouveau concept de marché couvert de produits frais de qualité, présent dans le Nord – Pas-de-Calais et qui va s’implanter en Picardie en septembre prochain. Caroline Maetz, RH : « Je recherche une trentaine de personnes dans les métiers de bouche, employés, responsables de rayons, caissiers. Les recrutements seront faits en partenariat avec Pôle emploi par le biais de la méthode par simulation et s’adresseront aux demandeurs d’emplois. Il y aura douze semaines de formation pour apprendre les différents métiers, puis un CDD de six mois, avec une perspective de CDI. » La grande distribution a prouvé qu’elle offre un avenir professionnel aux jeunes qui en veulent !