BX location a cherchéla diversification

Arrivée en 2006 sur Chauny, la société BX location a beaucoup évolué. L’entreprise de Xavier Balik s’est lancée dans le transport express avant de se transformer en 2008 pour louer du matériel et des engins. L’entrepreneur offre maintenant de nombreux services supplémentaires, allant de la coupe de ferraille au mètre à la location de voiture.

532
Xavier Balik loue aussi bien du matériel de jardinage que des engins de travaux publics ou du gros outillage.
Xavier Balik loue aussi bien du matériel de jardinage que des engins de travaux publics ou du gros outillage.

 

Xavier Balik loue aussi bien du matériel de jardinage que des engins de travaux publics ou du gros outillage.
Xavier Balik loue aussi bien du matériel de jardinage que des engins de travaux publics ou du gros outillage.

L’ancien garage de La Poste regorge aujourd’hui d’engins et autres outils. De part et d’autre du hangar, des tondeuses, des motoculteurs, des engins pour le BTP et d’autres pour le jardinage sont alignés et exposés, prêts à être loués. Des outils par dizaines sont aussi rangés derrière le comptoir où officie Xavier Balik. Le gérant de BX location a la main partout. « Je suis tout seul. Je dois faire la facturation, la livraison, les réparations », explique-t-il. Pour satisfaire sa clientèle, il répare et remet à neuf chacun des engins qu’il a achetés et loue. « Je suis parti de rien et aujourd’hui j’ai réuni 400 000 € de matériel », assure-t-il.
Au départ, cet ancien employé d’Arkéma à Chauny puis Sisteron est originaire du département du Nord. Après neuf ans passés dans le sud, il a décidé de revenir en 2006 pour s’installer en Picardie. A l’époque, il crée une première société de transport express. « J’ai fait du transport pendant deux ans. Cela a très bien marché jusqu’à la crise dans le milieu de l’automobile en 2008 », poursuit- il. Le transport express comprenait la location d’un véhicule avec chauffeur. Il modifie les statuts de sa société pour louer des véhicules sans chauffeur. Une première vague d’acquisitions lui permet de s’équiper d’une tondeuse ou encore d’une ponceuse à parquet. L’objectif est simple : louer du matériel à des particuliers.

Des services compétitifs
Cette première cible a bien fonctionné. « En 2008, 70 % de mes clients étaient des particuliers. Aujourd’hui, 70 % sont des professionnels », constatet- il. Chaque année, depuis son lancement, il a acheté des pelleteuses, des petites grues et des engins de terrassement. Les artisans et entrepreneurs autour de Chauny sont aujourd’hui sa principale clientèle. Il espère toucher de plus grosses entreprises, mais cela se révèle plus dur car « il faut du gros matériel ». Que ce soit pour les particuliers ou les entrepreneurs, Xavier Balik propose des services aussi compétitifs que possible, surtout en ce qui concerne la livraison du matériel. Il n’hésite pas à utiliser son propre 4×4 et sa remorque pour aller effectuer des livraisons très tôt le matin. Il se déplace autour d’une trentaine de kilomètres autour de Chauny. Bien souvent, sourit-il, « je suis le sauveur ».
Et depuis quelques mois, il propose un nouveau service de location de voitures, là encore sans chauffeur. Il s’est aperçu qu’il y avait une demande, émanant avant tout d’entreprises ou de compagnies d’assurances. « Ce ne sont que des véhicules neufs de moins de six mois », affirme-t-il. Les voitures sont utilisées pour des entreprises qui envoient leurs salariés en formation. Dans le cas des compagnies d’assurances, cela lui permet de louer ses véhicules à des gens qui en ont besoin le temps d’un sinistre. Aujourd’hui, son entreprise est la seule à faire ce type de location de voiture sur Chauny. « Il y a un marché à prendre », estime-t-il. La difficulté réside maintenant à se faire connaître.