Artmature : la décorationà quatre mains

La société de décoration Artmature, basée à Saint-Quentin, est d’abord une affaire de couple. Depuis 2003, Betty Lefebvre et Damien Dupuis mettent leur complémentarité au service de collectivités, de professionnels et de particuliers. Leur domaine d’activité : la peinture, la sculpture, et la mosaïque.

Damien Dupuis est le sculpteur attitré d’Artmature. Il a récemment réalisé ces deux griffons pour une console Empire en bois sculpté.
Damien Dupuis est le sculpteur attitré d’Artmature. Il a récemment réalisé ces deux griffons pour une console Empire en bois sculpté.

 

Damien Dupuis est le sculpteur attitré d’Artmature. Il a récemment réalisé ces deux griffons pour une console Empire en bois sculpté.
Damien Dupuis est le sculpteur attitré d’Artmature. Il a récemment réalisé ces deux griffons pour une console Empire en bois sculpté.

Ils se sont rencontrés à l’Ecole des métiers d’art d’Arras. Depuis, Betty Lefebvre et Damien Dupuis ont mis leur destin en commun. Dans la vie, mais aussi sur les chantiers où ils interviennent en tant qu’artisans décorateurs, forts de leur maîtrise des savoir-faire traditionnels.
Pour eux, le marché du travail a été très tôt une réalité. En 2003, alors à peine âgés de vingt-cinq ans, ils devenaient des associés en créant leur propre entreprise, Artmature, basée à Saint- Quentin. Pour ne pas se marcher sur les pieds, et gagner en efficacité, chacun possède son univers attitré. Pour Betty Lefebvre, la peinture émaillée et la mosaïque, pour Damien Dupuis, la sculpture. Et entre les deux, un intérêt commun pour les fresques murales en trompe-l’oeil. « Comme nous sommes tous les deux férus de peinture et que nous avons le même coup de pinceau, cela fonctionne très bien », souligne le mari.

Des décors prestigieux
Mixer ces trois domaines (peinture, sculpture et mosaïque), c’est la raison d’être de cette société qui varie les techniques d’un chantier à l’autre. Un jour la décoration complète d’un espace, comme la piscine d’un particulier par exemple, un autre la création d’un décor de plage pour une manifestation… « Notre société propose des décorations intérieures ou extérieures en création et en restauration », résume le co-gérant. Particuliers, collectivités et monuments historiques figurent sur la liste des demandeurs très friands de leur expertise. Avec le temps, le savoir-faire d’Artmature a fini par s’exporter dans les bouches et les oreilles, dans un secteur d’activité où les bonnes réputations garnissent les carnets de commande. « On retombe souvent sur les mêmes architectes et les mêmes sociétés sur les gros chantiers. » Aujourd’hui, des clients, et non des moindres, les sollicitent pour des interventions très pointues, comme ce chantier réalisé l’été dernier à l’Elysée, où il s’agissait notamment de restaurer la boiserie du Salon des Ambassadeurs, et son décor d’inspiration militaire, en partenariat avec une entreprise de dorure parisienne.
Les changements de prestation ne sont pas pour déplaire aux deux associés. « Le gros avantage pour nous, c’est la nouveauté de chaque opération. On ne fait jamais deux fois la même chose. Chaque chantier est un défi à relever. Et puis on a la chance de se faire plaisir sur des sites d’exception, comme au Château de Versailles, où nous avons déjà oeuvré. » Une source de motivation supplémentaire.
Pour les deux diplômés de l’Ecole supérieure des beaux-arts d’Artois, chaque commande est une nouvelle osmose. A la ville comme au travail, Artmature conjugue le même bonheur.