Alexis Grandin à la tête du tourisme saint-quentinois

Publié dans le numéro 3669 par

 

Vous devez être connectés pour visualiser cet article

L’office de tourisme et des congrès du Saint-Quentinois a un nouveau président qui veut intensifier l’international et le travail en réseau.

Après 20 ans à la tête de l’office de tourisme du Saint-Quentinois, Bernard Lebrun a passé la main à Alexis Grandin. L’homme est adjoint au maire aux relations internationales (ancien adjoint au patrimoine pendant dix ans) et vice-président à la Communauté d’agglomération chargé des relations internationales et du tourisme. Il finalise actuellement sa stratégie en lien avec le schéma touristique régional et départemental. Il va rencontrer dans les prochaines semaines les présidents des offices de tourisme des Hauts-de-France pour « travailler sur un projet commun et travailler en réseau » sur des thématiques comme l’art déco ou le tourisme de mémoire.

S’ouvrir à l’international

Alexis Grandin veut accélérer le développement international. « Après deux déplacements à Shanghai et Pékin, le territoire du SaintQuentinois est aujourd’hui répertorié auprès de trois tour-opérateurs chinois, se félicite le nouveau président. Nous voulons aujourd’hui amplifier cette collaboration avec des tour-opérateurs américains, australiens et canadiens », lâche-t-il, pour s’ouvrir à l’international. L’arrivée d’Alexis Grandin est marquée par l’adhésion de l’office de tourisme au Bureau régional des congrès. « Les congrès représentent une part non négligeable du chiffre d’affaires et connaissent une croissance sur notre territoire », explique Cécile Millet, directrice de l’office de tourisme, qui mène cette démarche depuis décembre dernier. Avec cette adhésion, la structure prend l’appellation d’office de tourisme des congrès du Saint-Quentinois. Et avec l’arrivée du circuit de Castres (suite à la fusion de la communauté de communes de Saint-Simon et de l’agglo du SaintQuentinois), l’office dispose d’un nouvel outil qui pourrait inciter les entreprises à organiser leurs séminaires sur le Saint-Quentinois.

Rôle de moteur économique

Le président est à la tête d’une structure qui emploie neuf salariés et a réalisé l’an dernier 663 000 euros de chiffre d’affaires (+44% par rapport à 2015). La Communauté d’agglomération finance la structure à hauteur de 583 000 euros par an. « L’office de tourisme assure son rôle de moteur économique sur le territoire », lance Alexis Grandin, démontrant ainsi « qu’1 euro investi permet de réaliser 1,13 euro de chiffre d’affaires ». L’office de tourisme assure des missions d’accueil des touristes, de promotion du territoire, de commercialisation des produits et de coordination de plus d’une centaine de professionnels du tourisme. Entre l’arrivée d’un nouveau président, l’adhésion au Bureau des congrès, l’ouverture à l’international et la région des Hauts-de-France, une nouvelle ère s’ouvre pour l’office de tourisme.