Pro-industrie, spécialiste des transferts de fluides et procédés

Publié dans le numéro 3691 par

 

Vous devez être connectés pour visualiser cet article

Patrick Guimond devient le patron de Pro-industrie en 2016, entreprise fondée en 1992 à Lacroix-SaintOuen, dans laquelle il a été apprenti puis salarié pendant près de 10 ans. Après une parenthèse de 8 ans (2009-2016) chez la concurrence, il y revient pour « pérenniser une entreprise dont le potentiel de développement est fort ».

Si la société offre à l’origine des services de pompages (son cœur de métier), elle évolue, en réponse aux besoins des clients, dans l’industrie chimique, la pétrochimie ou le transfert de produits liquides ou pâteux (mastic, encre, peinture, silicone, etc.). Active sur un marché de niche, Pro-industrie est spécialisée dans les solutions de pompages et des procédés et pulvérisations depuis quelques années. Elle fournit également « des solutions tout en un, un package avec solution de pompage et accessoires de gestion des fluides », confie Patrick Guimond. Enfin, Pro-industrie propose depuis 2007 un service de pulvérisation au potentiel de développement fort, destiné à protéger ou transformer l’aspect d’un objet ou d’un bien.

Des gammes de produits élargies

Les points forts de Pro-industrie résident dans sa réactivé, la qualité du service offert, sa longévité sur le marché et la distribution de « marques reconnues, parfois leaders, qui donnent encore plus de crédit à notre démarche ». 97 % des ventes proviennent des industries et les artisans en représentent 3%, avec un choix délibéré de ne pas répondre aux appels d’offres publics, « trop compliqués et contraignants », déclare le gérant. Le volume d’affaires moyen de l’entreprise a approché les 1,5 million d’euros en 2016, constitué d’abord par la vente de pompes pneumatiques à membrane (de marque Aro) y compris les pompes Process et les systèmes de pompage et extrusion (60%), suivi du service de pulvérisation (25%), puis les ventes complémentaires de solutions de procédés (10%), enfin des pompes à piston excentrés récemment intégrées dans le catalogue de la marque française Jump, fabriquées dans le Loiret (5%). Pro-industrie évolue dans un secteur très technique et fortement soumis aux innovations qu’elle suit par une veille minutieuse, en partenariat avec ses fournisseurs. La priorité actuelle consiste à réduire la consommation d’énergie. « Les pompes doivent être moins gourmandes, donc toutes les grandes innovations touchent aux économies d’énergie et au développement durable ».

Patrick Guimond souhaite rester un acteur local et régional, d’autant que la plupart de ses contrats de distributions sont locaux. L’entreprise, qui vient de s’étendre à la Normandie, rayonne en Champagne-Ardenne, mais principalement en Picardie et au nord de l’Île-de-France. « La région représente 70% de nos ventes. Rien qu’en Picardie, il y a près de 70 sites Seveso. Ils sont en majorité utilisateurs de pompes pneumatiques à membranes ». L’entrepreneur, avec un effectif de 5 personnes, désire poursuivre le développement de son entreprise. Dès 2018, il envisage de recruter un commercial, puis en 2019 deux autres personnes (en back-office et un technicien).