Marina, une Franco-Russe qui défend le « made in France »

Arrivée en France en 2002 avec ses deux enfants, Marina Rogozina est aujourd’hui à la tête de son entreprise, Rogofog, à Crépy, près de Laon. Une femme opiniâtre qui aime la France sans oublier son pays d’origine, la Russie. Marina Rogozina accueille le public dans son atelier installé dans une ancienne gare du village de Crépy, à […]

125
Vous devez être connectés pour visualiser cet article