Del Arte, les saveurs d’Italie à Amiens

Publié dans le numéro 3688 par

 

Vous devez être connectés pour visualiser cet article

Enseigne numéro un des restaurants italiens et pizzerias en France, la franchise Del Arte a ouvert ses portes à Amiens il y a bientôt un an. Aux commandes : Catherine et Frédéric Daribot, déjà à la tête d’un Del Arte à Beauvais.

En octobre 2014, Catherine et Frédéric reprenaient le restaurant Del Arte de Beauvais, situé aux portes de la ville, dans la zone d’activités de la Marette. Deux ans plus tard, c’est au rez-de-chaussée de l’hôtel Carlton, à deux pas de la gare d’Amiens, qu’ils décident d’ouvrir un second restaurant, au design et style plus modernes et cosy. « Le restaurant est idéalement placé, d’autant que le quartier de la gare tend à se dynamiser, avec l’ouverture d’enseignes comme Boulanger, estime le couple. En semaine, nous drainons plutôt une clientèle professionnelle. Elle se fait plus familiale le weekend, grâce notamment à la présence du cinéma juste en face. » Le restaurant, qui emploie 18 salariés et compte 145 places à l’intérieur, dispose également depuis quelques mois d’une terrasse de 35 places donnant sur la rue piétonne. Et certaines salles peuvent être privatisées pour les repas d’affaire.

« Nous recherchions une enseigne familiale, qui correspondait à nos valeurs, l’authenticité et la convivialité. Nous avions également à cœur de proposer des produits de qualité », explique Frédéric Daribot. C’est la raison pour laquelle leur choix s’est naturellement porté sur Del Arte, qui, au-delà de se faire le chantre de la gastronomie italienne – pizzas, escalopes Firenze, plats de pâtes déclinées sous toutes leurs formes et l’incontournable tiramisu –, prône également la qualité de ses matières premières. « Ce qui fait notamment la particularité de l’enseigne, ce sont les pâtes à pizza faites maison, souligne Catherine Daribot. Les viandes, qu’il s’agisse du bœuf ou du poulet, proviennent toutes de France ; les charcuteries et les pâtes, d’Italie. Nos vins sont, eux, sélectionnés chez des producteurs italiens. Et nous changeons de carte tous les trois mois. » La clientèle ne s’y est pas trompée et la fréquentation répond aux attentes du couple, qui recrute régulièrement du personnel (en CDI), pour assurer le service en salle ou en cuisine.