Bonduelle : un excellent chiffre d’affaires

Publié dans le numéro 3687 par

 

Vous devez être connectés pour visualiser cet article

Le chiffre d’affaires du groupe légumier (conserve, surgelé et frais), a franchi un nouveau seuil historique en progressant de 16,3% lors de son exercice 2016-2017, clos le 30 juin, franchissant la barre des deux milliards d’euros à 2,288 milliards d’euros. Un saut qui trouve explication pour partie dans l’acquisition de l’américain Ready Pac Foods, finalisée en mars 2017, et dans une croissance interne de 2,7%.

Dans un communiqué en date du 2 août 2017, le groupe Bonduelle a annoncé avoir, au cours de son exercice 2016-2017, dépassé, pour la première fois de son histoire, les deux milliards d’euros de chiffre d’affaires. Cette évolution s’explique par une croissance interne solide à 2,7%, un taux de change favorable (+1%) et l’intégration depuis le 21 mars de la société américaine Ready Pac Foods, et ce, malgré un environnement particulièrement exigeant et mouvant. Le groupe se félicite de cette performance qui « montre sa capacité de résistance aux aléas de la conjoncture autant que son aptitude à saisir des opportunités de croissance prometteuses », et précise que « bien que consolidée sur un trimestre seulement, l’acquisition de Ready Pac Foods transforme profondément le profil du groupe ». Elle mentionne aussi la recherche de relais de croissance économes en capitaux employés. Compte tenu de ces éléments, le quatrième trimestre de l’exercice 2016- 2017 affiche une progression de 51,9%, avec une croissance organique « particulièrement solide » à 4,6%.

En détail

Par zone, on notera que la zone Europe contribue à hauteur de 55,8% au chiffre d’affaires total du groupe contre 64,79% en 2015-2016 et qu’elle renoue avec la croissance à 0,2%, à 1 277,3 millions d’euros, tant en données publiées qu’en données comparables à taux de change et périmètre constants. Le chiffre d’affaires est porté par un quatrième trimestre dynamique, en croissance de 1,6% à taux de change courant et 1,5% à taux de change et périmètre constants. Le groupe note que les manques de produits liés aux campagnes déficitaires de l’été 2016 (légumes en conserve et surgelés) et du début 2017 (salades en sachet) ont en effet été pour partie contrebalancés au printemps par une météo ensoleillée, favorable à la consommation de maïs en conserve et de produits traiteur. Hors zone Europe, le chiffre d’affaires (1 010,8 millions d’euros, soit 44,2% du total) enregistre une progression de +45,9% en données publiées et +7,1% en données comparables à taux de change et périmètre constants, compte tenu de l’effet favorable des changes à +3,1% et de l’intégration de Ready Pac Foods sur un trimestre. Le groupe note qu’en Russie, le redressement timide de la croissance économique tarde à se traduire dans la consommation de produits alimentaires, alors qu’aux États-Unis, devenu Bonduelle Fresh Americas, Ready Pac Foods a enregistré une très forte croissance au quatrième trimestre, continuant d’améliorer sa pénétration du marché. Par technologie, la conserve représente 43,01% de l’activité à 984,2 millions d’euros ; le frais, 28,64% à 655,5 millions d’euros ; et le surgelé, 28,33% à 648,4 millions d’euros. En termes de perspectives, compte tenu d’une activité dynamique au quatrième trimestre, le communiqué indique que « le groupe devrait enregistrer une profitabilité opé- rationnelle courante, proche de celle enregistrée en 2015-2016 ».