Vitraux Max and Co récompensé par Initiative Hauts-de-France

Publié dans le numéro 3684 par

 

Vous devez être connectés pour visualiser cet article

Vitraux Max and Co, un atelier de vitraillistes noyonnais, a été récompensé lors de la 8e  édition du concours régional des Victoires de l’initiative, dans la catégorie « Victoire en duo ». Une belle surprise pour les deux jeunes artisans.

Nous avons été surpris d’apprendre que nous avions été récompensés dans la caté- gorie « Victoire en duo » dans le cadre des reprises d’entreprise », expliquent Isabelle Eytorff et Lucas Jouéo, deux jeunes vitraillistes âgés tous les deux de 29 ans, en montrant leur trophée. Ce concours, mis en place par Initiative Hauts-de-France, s’adressait à tout entrepreneur ayant repris une entreprise entre le 1er janvier 2015 et le 31 décembre 2016.

Ils deviennent chefs d’entreprise

En 2015, les deux jeunes entrepreneurs ont racheté l’entreprise qui les avait vus grandir professionnellement, l’ancien dirigeant souhaitant se séparer d’une partie de son affaire. Après une année pour monter le dossier de reprise, Isabelle et Lucas ont installé leur atelier de 350 m² au sein du campus Inovia de Noyon. Épaulés par Initiative Oise-Est, les deux artisans d’art sont ravis de pouvoir voler de leurs propres ailes. Grâce à leur expérience, ils participent à la restauration de nombreux chantiers classés Monuments historiques, comme la cathédrale de Noyon ou celle de Beauvais. Vitraux Max et Co assure la protection des vitraux d’édifices religieux près de Compiègne, dans l’Oise. Spécialisés dans la création et la restauration de vitraux, c’est tout naturellement qu’Isabelle et Lucas proposent leurs services en matière de conservation de vitraux. « Avant la conservation, nous prenons soin de protéger les vitraux grâce à des travaux de ferronnerie. Nous créons et installons des protections grillagées. Il nous arrive également de travailler pour des particuliers en restauration mais également en création », ajoutent-ils. S’ils s’épanouissent dans leur métier d’art et en tant que chefs d’entreprise, ils ont dû auparavant franchi différentes étapes. Isabelle a commencé des études supérieures d’art et, suite à une rencontre avec un vitrailliste, la jeune femme s’est orientée vers un CAP en alternance. Quant à Lucas, il a obtenu un CAP de souffleur de verre : « Après avoir travaillé le verre à chaud, je voulais découvrir le verre à froid. »

Soutenus par l’association Initiative Oise-Est

« La communauté du Pays Noyonnais, la Chambre de métiers nous ont très bien soutenus, ainsi qu’Initiative Oise-Est, grâce à qui nous avons obtenu un prêt à taux zéro. Ils ont été de bon conseil face aux banquiers. Grâce à ces soutiens, les banques ont été confortées par notre projet », précise Isabelle. « Nous travaillons à plus de 90% avec des mairies, ce qui implique un paiement différé par rapport aux travaux effectués et il faut donc expliquer au banquier que les rentrées financières ne sont pas régulières », expliquent les dirigeants. S’ils connaissent bien leur métier après une décennie de pratique, ils découvrent désormais la partie administrative, avec les montages de dossiers, les devis et facturations. Les deux jeunes repreneurs ont donc été ravis de recevoir leur prix de 2 500 euros au conseil régional, à Lille. Initiative Hauts-de-France souhaite mettre en place un concours spécifique « Reprise d’entreprises » dans le but de montrer au grand public qu’il existe des moyens humains et financiers pour accompagner ces projets. Isabelle et Lucas en sont le parfait exemple.