Le 3e Campus des décideurs a eu lieu à Compiègne

Publié dans le numéro 3681 par

 

Vous devez être connectés pour visualiser cet article

La Chambre professionnelle du conseil de Picardie a réuni ses membres. L’occasion de faire un point sur ses missions et d’échanger avec ses divers acteurs.

François-Xavier Chochon, Cyril Blanchard, François Carlier.

Les décideurs de la région, entreprises et institutionnels ont participé à des conférences-ateliers sur un domaine d’expertise spécifique. Ils sont 20 en Picardie à exercer principalement des activités de conseils ou de prestations intellectuelles. La fédération nationale a quinze chambres, soit 1 000 consultants sur le territoire, dans des activités comme le commerce, la qualité, le management, la stratégie, la prévention des risques sociaux.

Fédérer, représenter la profession

François Carlier, président de la Chambre et dirigeant de Ster, spécialisée dans le conseil en management, et François-Xavier Chochon, viceprésident et patron de Mind Motion, spécialiste de la stratégie d’entreprise, ont rappelé les engagements de la Chambre qui, pour eux, sont des critères inaliénables : « Nous avons une charte déontologique portant sur l’engagement de professionnalisme en maintenant les compétences à jour et en harmonie avec les missions acceptées. Tout un chacun ne se déclare pas consultant du jour au lendemain ! Il faut être loyal avec ses clients et respecter le secret professionnel, ainsi qu’avoir une forte implication et une recherche de résultat avec ses clients, et aussi faire preuve de solidarité avec ses confrères. »

L’objectif de la Chambre est de mutualiser les expertises au sein d’un réseau de conseils en Picardie et de participer à la labellisation de ces métiers en faisant connaître les compétences des professionnels auprès des entreprises et organismes publics et privés. Sans oublier de promouvoir son image auprès des entreprises, des collectivités, des institutionnels, des pouvoirs publics, des décideurs et prescripteurs nationaux et régionaux.

Cyril Blanchard, recordman du monde d’Enduroman, a clos la journée. Âgé de 42 ans, directeur général des 23 magasins Gamm Vert de Picardie et Normandie, appartenant au groupe Noriap. Il est le premier Français à avoir terminé en 59 heures d’affilée, avec seulement deux fois une heure et demie de sommeil, le triathlon le plus difficile au monde : 140 kilomètres de course à pied, 60 de traversée de la Manche et 340 à vélo pour relier Calais à Paris. Cet athlète de très haut niveau s’est préparé pendant un an physiquement et mentalement. Il a expliqué que l’aventure qu’il a vécue a une similitude avec celle du chef d’entreprise. « Je suis allé chercher au fond de moi la force et une recherche intérieure. Il faut savoir prendre du recul, se concentrer sur l’énergie, récupérer et se ressourcer. Il faut se connecter uniquement sur l’instant présent. Le point commun avec l’entreprise est d’appliquer cette stratégie. Cela m’a appris à mieux connaître mes collaborateurs et donc d’instaurer une confiance réciproque. C’est bénéfique pour tout le monde et engendre des résultats. Prenez soin de vous ; quand le patron est heureux, les salariés le sont aussi. »