La Salamandre, calme et confort au cœur de Beauvais

Publié dans le numéro 3681 par

 

Vous devez être connectés pour visualiser cet article

Les travailleurs voyageant régulièrement à travers la France finissent souvent par être lassés des hôtels. En centre-ville de Beauvais, il leur est désormais possible de résider dans une maison d’hôtes cossue, au milieu d’un grand jardin.

Une ambiance chaleureuse imprègne la Salamandre

Après avoir été commerçants pendant de longues années, Catherine et Stéphane Tonsart tentent en 2014 l’aventure : ouvrir une maison d’hôtes, la Salamandre. Cette année-là, leurs voisins mettent en vente une magnifique demeure datant de 1870 dans le centre de Beauvais, entourée d’un jardin clos d’un hectare avec des arbres séculaires. Au mois de juin 2014, ils commencent de gros travaux, qui se termineront un an plus tard avec l’ouverture de la maison d’hôtes en mai 2015. « On a fait la quasi-totalité des travaux nous-mêmes, en continuant en parallèle l’activité de notre boutique située en centre-ville. Quand on y repense, on se dit qu’on était fous. D’ailleurs notre entourage nous le disait », s’amuse aujourd’hui Stéphane Tonsart.

Après avoir tenu une boutique à l’aéroport de Beauvais, le couple ouvre un commerce en centre-ville. Stéphane Tonsart devient alors président de l’association des commerçants de la ville. « Cette expérience enrichissante nous a aussi permis de nous créer un réseau qui nous est utile depuis qu’on a la maison d’hôtes », constate-t-il. En effet, une grande partie de la clientèle qui séjourne à la Salamandre est constituée de personnes qui viennent à Beauvais pour le travail, mais qui préfèrent loger dans un endroit plus chaleureux et unique qu’un hôtel. Les touristes représentent une part plus faible des clients. Ce profil de clientèle permet au couple Tonsart d’avoir une activité régulière tout au long de l’année. « Contrairement aux maisons d’hôtes d’autres régions, on a des clients qui viennent tout au long de l’hiver. À la limite, c’est même plus calme pendant l’été », précise-t-il.

Une offre qui tend vers le haut de gamme

Dès l’ouverture de la Salamandre, Catherine et Stéphane Tonsart ont souhaité proposer un certain standing. Les cinq chambres et les parties communes ont été aménagées avec grand soin et beaucoup de goût. Cette volonté se retrouve dans le choix des meubles et de la décoration, ainsi que dans la qualité de la literie. Le magnifique cadre de la maison ajoute évidemment du plaisir à séjourner à la Salamandre. « Les visiteurs apprécient énormément notre jardin ainsi que la terrasse. Ils sont étonnés quand ils arrivent de s’apercevoir qu’on a vue sur la cathédrale de Beauvais », ajoute Stéphane Tonsart.

Une fois par mois est organisé dans la cave de la maison d’hôtes un cours d’œnologie donné par un professionnel. « J’aime beaucoup le vin, mais je me suis rendu compte que je n’y connaissais pas grand-chose. Ainsi je profite autant de cette activité que nos clients. » Toujours dans la perspective d’améliorer la prestation, le couple envisage d’aménager un espace détente comprenant hammam, spa et jacuzzi, avec, si possible, massages.

Après seulement deux années de fonctionnement, l’activité de la Salamandre se porte très bien, ce qui a permis au couple d’embaucher une salariée et de prévoir de se développer encore.