Chem-Dry, pour un nettoyage optimal

Publié dans le numéro 3681 par

 

Vous devez être connectés pour visualiser cet article

Ancien militaire, Olivier Toulouse a toujours su qu’il changerait de cap un jour. Il saute le pas en 2007 en déposant un dossier pour un congé de reconversion dans le but de créer son entreprise, et décide de rejoindre Chem-Dry en février dernier, franchise spécialisée dans le nettoyage et installée à Verberie dans l’Oise.

Pour convaincre les clients, Olivier Toulouse met en avant le procédé innovant et écologique de la franchise.

L’intérêt de cette franchise, c’est son ticket d’entrée abordable, mais aussi l’accompagnement technique et la formation proposés », explique Olivier Toulouse également séduit par les méthodes et le concept de ChemDry. La franchise s’est faite une spécialité du nettoyage des moquettes, sols durs, carrelage, et de la rénovation. « Le résultat est assez spectaculaire, poursuit Olivier Toulouse, grâce à une méthode écologique et brevetée par Chem-Dry, « The Natural », qui détruit allergènes et bactéries aéroportées. Un procédé qui non content de nettoyer, rénove, assainit et protège. » Pour parvenir à ce résultat « optimal » la franchise a élaboré un processus de nettoyage par extraction carbonatée à chaud, produisant des milliers de bulles pénétrant dans les surfaces, et faisant remonter la saleté – au préalable dissoute – en surface. « Ne reste plus ensuite qu’à brosser mécaniquement et à aspirer les sols à l’aide de machines dédiées, l’une pour la moquette, et l’autre pour la pierre », sourit le franchisé isarien.

Démarchage

Si Chem-Dry est présente dans une cinquantaine de pays, avec plus de 4 000 antennes, il n’existe pour le moment que douze franchises en France, et Olivier Toulouse est aujourd’hui le seul franchisé du département. Sa clientèle est composée à 80% de professionnels, des entreprises mais le franchisé vise également les hôtels, cinémas, centres d’affaires et a déjà noué quelques partenariats avec des soustraitants… L’argument qu’il met en avant pour les convaincre : « La qualité supérieure des services proposés », qu’il utilise lors de ses démarchages clients pour se faire une place dans un secteur concurrentiel où le marché a tendance être verrouillé. Mais le jeune dirigeant se veut confiant : « J’ai signé des contrats pour la fin de l’année dans l’Oise et sur Paris, je suis nouveau sur ce marché, la meilleure façon de me faire une place c’est de faire des tests chez mes futurs clients pour qu’ils constatent l’efficacité de la méthode Chem-Dry », explique Olivier Toulouse qui écume en parallèle les salons et disposera prochainement d’un site Internet.