Benoît Van Inghelandt mise sur la motivation des salariés

Publié dans le numéro par

 

Vous devez être connectés pour visualiser cet article

BHP Services et AMS se sont installées dans une ancienne usine de textile à Bohain. Une synergie de compétences pour les clients.

Benoît Van Inghelandt est à la tête de deux entreprises. La première est BHP Services, une PME qui assure la fabrication et le montage d’ensembles de distribution et de régulation de fluides ou gazeux (basse et haute pression), l’installation de réseaux fluides dans des laboratoires et dans l’industrie et la maintenance de matériel haute pression. L’entreprise axonaise est reconnue à l’international pour son savoir-faire, du Vietnam en passant par la Corée du Sud jusqu’en Russie. « Mais la crise est passée par là », se souvient le dirigeant qui a remis à plat son organisation dans le cadre du programme Dinamic de la CCI Aisne. Les consultants du programme font ressortir que BHP Services possède un vrai savoir-faire mais n’est pas connue localement alors que les entreprises du territoire font appel à des compétences extérieures. La deuxième entreprise, c’est Ateliers Mécaniques Services (AMS), un ex-sous-traitant de BHP Services rachetée en 2009 par Benoît Van Inghelandt. « Cette entreprise, spécialisée dans l’usinage de précisions depuis plus de 20 ans était située à Blois jusqu’en 2012, date à laquelle je l’ai rapatriée dans l’Aisne », explique le dirigeant.

Recruter des personnes motivées

Le personnel de Blois n’a pas suivi ce déménagement. Benoît Van Inghelandt a procédé à des recrutements locaux. Aujourd’hui, AMS est animée par une équipe jeune et dynamique. Le recrutement le plus atypique est celui d’Amanda Benjamin, une femme de ménage qui, deux ans après son premier coup de balai, est devenue opératrice sur tour à commande numérique. À quelques semaines de son congé de maternité, Amanda Benjamin continue à travailler sur ces impressionnantes machines. Pour accompagner cette employée dans son évolution, Benoît Van Inghelandt s’est appuyé sur l’entreprise Synergie, une entreprise de travail temporaire, de recrutement et de formation située à Saint-Quentin et sur le centre de formation Proméo. « Nous sommes dans un bassin difficile sur le plan économique et le recrutement l’est aussi. Malgré ces difficultés, j’ai réussi à recruter des personnes, certaines proviennent du secteur du textile. Des personnes motivées, aptes à reprendre un poste et prêtes à suivre un processus d’intégration interne et externe », se félicite le dirigeant.

En ce début d’année 2017, Benoît Van Inghelandt a réuni BHP Services et AMS dans une ancienne usine de textile sur la zone économique de Bohain. Si chaque entreprise a sa zone de travail, elles mettent en commun leurs compétences et leurs savoir-faire pour réaliser des synergies et apporter des solutions aux clients. Pour accélérer son développement localement et régionalement, Benoît Van Inghelandt a recruté un commercial qui « ramène des contrats provenant d’entreprises qui ne connaissaient pas jusque-là notre société ». L’entreprise vient de s’engager dans une démarche de certification ISO 9001 qu’elle devrait décrocher fin 2017/ début 2018. Et elle a obtenu une aide financière provenant du dispositif « Prêt Croissance 02 » qui va « nous permettre de doubler notre chiffre d’affaires dans les cinq ans à venir », conclut Benoît Van Inghelandt.