Adhap Services, spécialiste de l’assistance à domicile

Publié dans le numéro 3680 par

 

Vous devez être connectés pour visualiser cet article

Depuis sa création en 1997, Adhap Services est le réseau de maintien à domicile privé le plus sollicité en France. Il est dédié aux personnes fragilisées de tous âges, la prise en charge est assurée sous maximum 48 heures. L’établissement de Compiègne créé en 2006 par Thérèse Lanquepin a un agrément délivré par la préfecture qui offre notamment la possibilité de bénéficier d’avantages fiscaux conformément à la législation en vigueur.

Thérèse Lanquepin a créé Adhap Services à Compiègne il y a onze ans.

L’Adhap Services deCompiègne possède également la certification qualité Qualicert, la plus exigeante du secteur. Les personnels sont spécialement formés pour aider à domicile les personnes atteintes de la maladie Alzheimer et peuvent ainsi fournir des prestations adaptées et personnalisées à la pathologie et au degré de la maladie de la personne.

Gagner la confiance des clients

Licenciée économique à plus de 40 ans, Thérèse Lanquepin, ancienne DRH et Directrice administrative et financière d’une PME de logiciels informatiques, savait déjà comment se gère une entreprise. C’est la loi Borloo en 1996, qui a ouvert l’accès aux services à la personne au milieu de l’entreprise. Comme l’explique Thérèse Lanquepin : « Ce n’est pas la même chose de gérer une entreprise qu’une association, la première dépense de l’argent gagné, la deuxième dépense un budget alloué. Je fais partie du monde associatif depuis l’âge de douze ans, et travailler avec les autres est essentiel à mon équilibre. N’étant pas commerciale de nature, je me suis naturellement tournée vers l’humain. Je suis partie de rien, avec juste un apport personnel, je me suis battue pour gagner la confiance de la clientèle et des collectivités. Quand nous avons commencé, nous étions deux, aujourd’hui nous sommes 248. » Les salariés (2% sont des hommes) sont auxiliaires de vie, pour exercer ce métier, il faut un diplôme d’État des ministères de l’Éducation nationale et du travail. Le personnel doit apprendre les pathologies et leurs conséquences, comment prendre en charge les patient du début de la dépendance jusqu’au stade alité. Des formations continues sont dispensées en interne à longueur d’année, l’Adhap Services de Compiègne couvre la moitié du département de l’Oise, ce qui comprend les arrondissements de Compiègne, Senlis, Chantilly, Creil, Crépy-en-Valois et Noyon.

Assistance à vie

Différentes classes d’âge font appel à l’Adhap de Compiègne, petite enfance, personnes handicapées suite à un accident, personnes dépendantes, et/ ou très âgées. Une infirmière et une éducatrice spécialisée, appartenant à l’entreprise, évaluent et suivent la prise en charge des clients. L’entreprise a réalisé un chiffre d’affaires de 4 millions d’euros en 2016, n’a pas augmenté ses tarifs depuis dix ans et a une marge quasiment nulle. Un déplacement de 30 minutes où que ce soit dans le secteur rapporte 10,44 euros, quel que soit le jour ou l’heure. Thérèse Lanquepin réfléchit également avec ses collaborateurs à des développements comme le transport adapté, des animations et des sorties afin de recréer du lien.