Se déplacer en douceur

Publié dans le numéro 3669 par

 

Vous devez être connectés pour visualiser cet article

La structure Baie de Somme 3 Vallées, en partenariat avec d’autres acteurs, a mis en place diverses actions pour réduire les déplacements en voiture et favoriser les déplacements doux, que se soit pour se rendre au travail ou bientôt au collège.

Un plan de mobilité entreprises/administrations a été lancé en 2012 par les ex communautés de communes du Vimeu industriel (CCVI) et d’Abbeville. Il encourage les salariés à changer leurs habitudes pour se rendre sur leur lieu de travail pour les inciter à prendre un covoiturage, le vélo, le bus ou à y aller à pied. Treize entreprises et administrations se sont engagées pour le moment dans la démarche, comme Demouselle à Abbeville, VKR à Feuquières-en-Vimeu, Hyper U à Abbeville ou encore SGD pharma à Saint-Quentin-Lamotte.

Des chiffres qui augmentent

Cela représente 5 538 salariés. Chez Demouselle, Baie de Somme 3 vallées a assuré le marquage et le codage de vélos de chantier. L’an dernier, 85 salariés contre 70 en 2015 ont participé au concours « Au travail, j’y vais autrement ». Cela paraît peu et pourtant… le nombre augmente d’année en année. D’autant que les économies annuelles peuvent atteindre plusieurs centaines d’euros.

« Le but est de rationnaliser les déplacements des salariés en voiture personnelle par le biais d’actions, de développer l’usage du vélo en améliorant les conditions de circulation et de stationnement…», explique Marie Ladonne, chargée de mission mobilité transport à baie de Somme 3 vallées. Sur le site www. roulezco.fr, les automobilistes effectuant des voyages réguliers comme Abbeville-Rue ou Cayeux-Abbeville pour aller travailler peuvent proposent des places dans leurs véhicules.

Train + vélo

Pour les personnes pouvant se rendre en train à leur travail, il est possible de participer à des opérations régionales pour tester le train gratuitement durant un mois : « Un mois, c’est déjà bien pour s’habituer », assure Marie Ladonne. Dans quelques semaines, des salariés pourront récupérer leur vélo dans un abri sécurisé qui va être installé en gare d’Abbeville. Sur le territoire de BS3V, des abris vélos et arceaux vélos seront aménagés dans des communes comme à FortMahon avec l’aide financière de Territoires à énergie positive croissance verte.

Un plan d’action va être lancé pour le développement des pistes cyclables après la structuration de la nouvelle communauté d’agglomération de la baie de Somme. Autres cibles, les jeunes qui pourraient se rendre dans les collèges abbevillois à pied, à vélo, en roller ou en skate via des circuits de balade comme la traverse du Ponthieu ou la ronde de l’eau : « Beaucoup de collégiens viennent accompagnés en voiture par leur parents, explique Marie Ladonne. Cela apporte des difficultés de stationnement et de sécurité. L’opération sera lancée après les vacances de Pâques. Car ce sont les beaux jours. Nous allons travailler avec les équipes éducatives et la préfecture pour les sensibiliser à la sécurité routière pour notamment les apprendre à bien circuler sur un carrefour giratoire. »