L’Equal pay day célébré au CHU sud

Publié dans le numéro 3668 par

 

Vous devez être connectés pour visualiser cet article

À l’occasion de l’Equal pay day 2017 (jour de l’égalité salariale), l’association BPW Amiens (Business professionnel women) et les fondatrices de SimUsanté se sont réunies pour une visite du centre pédagogique au CHU sud d’Amiens. L’événement a permis de faire découvrir cet espace créé en 2016, géré par trois femmes scientifiques.

Pour cette manifestation, la présidente de BPW d’Amiens, Sophie Leroy, Caroline Plesnage, régionale aux droits des femmes et à l’égalité dans les Hauts-de-France ainsi que les trois fondatrices de SimUSanté, lprofesseur Christine Ammirati, Béatrice Amault, directrice des soins et Carole Amsallem, médecin urgentiste étaient présentes. BPW Amiens Picardie, créée en mars 2012, est une association qui œuvre pour la promotion de l’égalité professionnelle entre femmes et hommes, au niveau salarial mais aussi sur la représentation des femmes dans tous les secteurs de la vie professionnelle et publique.

Des différences

« C’est un honneur pour moi d’ouvrir cet événement de BPW et d’être accueillie par SimUSanté pour ce jour symbolique de l’Equal pay day du 31 mars. Cela signifie que cette année encore, il y a fallu attendre trois mois, pour que les femmes gagnent autant que les hommes. Trois mois où les femmes ont travaillé plus, pour être payées à peu près pareil », déclarait Caroline Plesnage. En effet,26%, l’écart de salaire entre les hommes et femmes est de 26% dans la région. Le taux d’activité des femmes est inférieur de 10 points à celui des hommes dans les Hauts-de-France.« Malheureusement, bien que les filles réussissent mieux à l’école, elles s’orientent moins vers les filières sélectives, les classes prépa, ou les cursus scientifiques. De ce fait, elles se retrouvent moins nombreuses sur le marché du travail », constatait la directrice régionale.

SimUSanté en lumière

« Nous avons été sollicitées par BPW, ce qui nous rassemble, c’est que les fondatrices de ce centre, très innovant, sont trois femmes. D’une idée, nous avons créé cet environnement en quelques années. Depuis son ouverture, nous avons accueilli 10 000 personnes, dont 7 000 en formation, c’est une belle réussite », se félicite Béatrice Amault. SimUsanté est le plus grand centre européen de simulation pédagogique. Cet univers de 4000 m2 est dédié à l’apprentissage et à la recherche. « Le centre est ouvert depuis janvier 2016, il s’adresse à l’ensemble des professionnels de santé pour apprendre les gestes », explique la fondatrice. Médecins, étudiants, infirmiers, patients et même les familles des malades peuvent venir dans ce lieu polyvalent et pédagogique pour se perfectionner. Le bâtiment est aménagé au plus proche de la réalité. « Le rez-de-chaussé concerne la simulogie, il y un quartier de vie, une pharmacie et une maison picarde pour retrouver des conditions de travail comme chez les particuliers. Au sous-sol, un hôpital avec différents services est reconstitué. Le CHU est porteur du projet, et nous sommes en partenariat avec l’UPJV, c’est ça qui fait sa force. On peut relier à la fois les formations paramédicales par le CHU et les formations médicales gérées par l’université de Picardie », souligne Béatrice Amault.