Le tourisme en Hauts-de-France poursuit sa progression

Publié dans le numéro 3670 par

 

Vous devez être connectés pour visualiser cet article

Du nombre de nuitées au nombre de touristes étrangers, en passant par le nombre d’emplois touristiques, le tourisme régional connaît une remarquable progression.

Tous les signaux sont au vert. Les Hauts-de-France comptent près de 70 000 emplois touristiques, soit une hausse de 2,2% selon la dernière étude de l’Insee. Cette progression a été particulièrement soutenue par les événements culturels et sportifs, à l’image de l’Euro de football en juin 2016 et du Mondial de handball en janvier 2017. Par ailleurs, la restauration reste le premier secteur d’activité touristique en région et représente 26% des emplois touristiques locaux. Au total, l’activité touristique représente 3,4% de l’emploi régional et pèse désormais plus que l’industrie agroalimentaire, premier secteur industriel de la région (2,7%). Les Hautsde-France se placent aujourd’hui au quatrième rang des régions les plus performantes en termes de créations d’emplois touristiques. Le littoral, la MEL et le sud de l’Oise représentent les territoires les plus pourvoyeurs d’emplois touristiques (25%, 21% et 9% de l’emploi touristique régional). « Le tourisme des Hauts-de-France fait la preuve qu’il est un pan dynamique du développement économique régional de ces dernières années », se réjouit Frédéric Leturque, pré- sident des CRT Nord – Pas-deCalais et Picardie.

Trajectoire positive

Avec plus de 9 millions de nuitées hôtelières en 2016, le nombre de nuitées en Hauts-de-France poursuit sa croissance : +1,1% pour les Français et +5,3% pour la clientèle étrangère. Des chiffres qui placent les Hauts-de-France dans le top cinq des régions françaises en progression. Située au carrefour de l’Europe, la nouvelle grande région dispose en effet d’atouts considérables, à savoir 200 kilomètres de côtes, des villes attractives, des musées phares à l’image du Louvre-Lens ou encore de grands espaces naturels, dont 60 000 hectares de forêt (le plus vaste massif d’Europe).