Des formations professionnelles axées sur la sécurité

Publié dans le numéro 3663 par

 

Vous devez être connectés pour visualiser cet article

Depuis 2013, Aurélien Ducrot propose un large choix de formations professionnelles via sa société FSI (Formation secourisme & incendie), basée à Chauny dans l’Aisne. Passé du statut d’autoentrepreneur à celui d’EURL, le centre de formation emploie quatre salariés, dont trois en CDI.

Après un début de carrière comme agent de sécurité dans le privé, Aurélien Ducrot s’est réorienté dans la formation professionnelle sur les métiers de la sécurité en créant sa société Formation secourisme & incendie en 2013. Trois ans plus tard, l’entreprise propose une trentaine de formations et réalise un chiffre d’affaires de 160 000 euros « Je devrais atteindre la barre des 200 000 euros pour l’année 2017 », annonce Aurélien Ducrot. Le jeune centre de formation intervient sur toute la région des Hauts-de-France ainsi qu’en région parisienne, auprès d’entreprises de toutes tailles et de tous secteurs d’activité. « Nos clients nous contactent généralement dans le cadre de la formation continue des salariés. Je travaille régulièrement avec Pôle emploi dans le cadre de la formation des demandeurs d’emploi et de leur montée en compétences pour se réinsérer sur le marché du travail », explique le dirigeant fondateur de FSI.

Un large choix de formations Formation secourisme & incendie, agréée auprès de la Direccte Hautsde-France, propose une trentaine de formations différentes aux acronymes mystérieux. En ce qui concerne les formations sur la sécurité, FSI est enregistrée auprès de la CNAPS (Conseil national des activités privées de sécurité) et de l’INRS qui lui octroient le droit de former et assurent la fiabilité des formations dispensées. « Il faut monter un dossier administratif assez lourd. Le CNAPS s’assure qu’on a également tout le matériel nécessaire, comme par exemple un bac à incendie pour mettre en condition les bénéficiaires de nos formations. Il réalise un audit de contrôle », explique Aurélien Ducrot. Enfin, le centre est certifié « Qualité » sur les métiers de la sécurité et le secourisme. Les formations durent d’une journée pour la manipulation des extincteurs d’incendie à près d’un mois plein pour devenir agent de sécurité. « Une personne qui bénéficie de cette formation obtient un niveau CAP ou BEP. La formation est construite autour de cours théoriques et d’exercices pratiques grâce à notre PC sécurité reconstitué », précise le formateur. Comme la société Formation secourisme & incendie n’est pas homologuée sur toutes les formations, Aurélien Ducrot a monté des partenariats avec d’autres centres de formation qui disposent des agréments nécessaires, en échange d’une petite commission. Quatre ans après la création du centre de formation, l’entrepreneur prévoit de réaliser un chiffre d’affaires de 200 000 euros en 2017 et emploie quatre salariés, dont trois sont en CDI.