Des capteurs chez les seniors axonais

Publié dans le numéro 3665 par

 

Vous devez être connectés pour visualiser cet article

Prédical veut équiper 300 foyers seniors du sud de l’Aisne de capteurs pour favoriser le maintien à domicile et assurer une surveillance.

Plus de 300 logements seront équipés.

L’Aisne n’échappe pas à la tendance. La population vieillie. Les enjeux de demain sont nombreux. Pour y faire face, le conseil départemental de l’Aisne a lancé un appel à projets pour développer des actions de prévention en faveur des personnes âgées de 60 ans et plus dans le cadre de la loi d’adaptation de la société au vieillissement, entrée en vigueur le 1er janvier 2016. Nombreux sont les seniors à vouloir rester vivre chez eux, malgré la maladie et/ou la perte d’autonomie. Pour assurer leur sécurité et leur permettre de vivre sereinement, des solutions humaines et matérielles sont mobilisables. L’entreprise parisienne Prédical a remporté l’un des appels d’offres du département, plus précisément sur le sud de l’Aisne (Soissons et Château-Thierry) en partenariat avec l’Aagda (Association d’aide à domicile et garde à domicile pour personnes âgées ou handicapées dans l’Aisne). « Nous proposons d’installer des capteurs dans les pièces de la maison sans intrusion dans la vie privée pour suivre les mouvements de la personne et de déceler l’apparition potentielle d’une fragilité et d’une perte d’autonomie, (troubles du sommeil, diminution de l’activité, troubles nutritionnels, etc.) En cas d’anomalie, les proches et les aidants sont alertés via une application. Les données collectées sont analysées grâce à un algorithme que nous avons développé », explique Stéphane Besseau, directeur général de Prédical, créée il y a deux ans et qui se caractérise comme une start-up gestionnaire de données.

Un service différent

Depuis quelques semaines, Pré- dical et l’Aagda sont dans des actions de promotion auprès des seniors du sud de l’Aisne pour faire connaître l’offre. Plus de trois cents foyers seront équipés. Pour Stéphane Besseau : « Prédical, les seniors et les collectivités de l’Aisne, c’est un pas important pour favoriser le maintien à domicile, et une démarche qui pourra faire des émules sur tout le territoire. » Sur son site, l’entreprise parisienne propose une offre gratuite pour une durée de six mois. Cette initiative est financée par le CNSA et la conférence des financeurs du département de l’Aisne et s’inscrit dans le programme départemental de prévention de la perte d’autonomie de personnes âgées de 60 ans. Le marché des solutions prédictives, sur lequel se développe Prédical, est balbutiant et prometteur. Différent des services à la personne type aide à domicile ou soins à domicile, les visites proposées par La Poste sont aujourd’hui bien ancrées dans le paysage français.