Bricolage : innover pour se différencier

Publié dans le numéro 3663 par

 

Vous devez être connectés pour visualiser cet article

Bruhy-Vacherand Gédimat à SaintQuentin ne cesse d’innover dans les services pour se démarquer. Depuis peu, l’entreprise propose la découpe sur-mesure de tôles bac acier en un temps réduit.

Après de belles années de croissance, le secteur du bricolage connaît un ralentissement de son marché. Avec 25 milliards d’euros de chiffre d’affaires, le bricolage demeure un marché important que de plus en plus d’enseignes se partagent. À Saint-Quentin, dans l’Aisne, l’offre s’est étoffée avec l’arrivée d’enseignes à des prix agressifs. Les acteurs locaux, implantés depuis de longues années, se sont adaptés. Et le consommateur y gagne. Aujourd’hui, les magasins de bricolage ou les négoces de matériaux vendent plus ou moins tous les mêmes produits. Pour se distinguer de la concurrence et fidéliser les clients, les hommes et les services ont de plus en plus d’importance. « Nous devons accompagner et faciliter le quotidien de nos clients professionnels et particuliers. Nous devons être des solutionneurs à l’écoute de nos clients », explique Nicolas Macarez, dirigeant de Bruhy-Vacherand, une entreprise créée en 1888, qui emploie 68 salariés et propose une large gamme de produits sur 24 000 m2 sous l’enseigne Gédimat.
100 000 euros d’investissements L’entreprise familiale innove toutes les six mois en proposant un nouvel espace de vente ou de nouveaux services. Depuis quelques semaines, l’entreprise saint-quentinoise propose aux clients professionnels et particuliers, la possibilité de commander et à la dimension souhaitée des tôles de bac acier. « Avant, il fallait attendre trois semaines en usine, aujourd’hui c’est trois jours. Nous pouvons aller jusqu’à 10m de long », précise Nicolas Macarez qui a investi 100 000 euros dans l’acquisition d’un banc de coupe (la seule lame de coupe coûte 15 000 euros), l’aménagement d’un espace au sein du parc à matériaux, l’achat de racks spécifiques aux grandes longueurs et la formation de trois magasiniers. Gédimat Saint-Quentin a réalisé cet investissement en partenariat avec Arcelor Metal qui a conseillé les salariés saint-quentinois et qui fournit les tôles. Et d’après le leader de l’acier, aucune entreprise ne proposait, jusqu’à aujourd’hui, ce service sur Saint-Quentin. Avec ce nouveau service, BruhyVacherand amène de la flexibilité et du confort sur les chantiers. Le marché des tôles de bac acier prend de l’ampleur. Facilité et rapidité de la pose, économique et un large panel de couleurs, le bac acier a fait ses preuves depuis de nombreuses années dans la construction industrielle et tertiaire. Ce produit amène également une réponse dans le secteur du résidentiel, y compris dans la rénovation. Depuis deux ans, les initiatives se succèdent : création d’un libre-service avec comptoirs métiers, découpe de lino, nouveau rayon de bois/panneaux, service point clés et acquisition d’une grue de 17m de haut pour les livraisons.