Saint-Quentin, des appartements à l’hôtel

Publié dans le numéro 3660 par

 

Vous devez être connectés pour visualiser cet article

L’offre hôtelière s’étoffe dans le Saint-Quentinois. Le Florence propose désormais trois appart’hôtels au cœur de la ville. 

C’est l’une des adresses incontournables du secteur de l’hôtellerie de Saint-Quentin pour les touristes et les professionnels qui font une halte dans la Cité du pastel. Le Florence est un ancien relais postal du XVIIIe siècle situé en centre-ville. Natacha et Franck Caillaux en sont les propriétaires depuis 15 ans. « Chaque année, nous investissons pour améliorer l’accueil et le confort et nous adapter aux demandes de la clientèle ainsi qu’aux normes », explique le couple. Le Florence, c’est 50 chambres, une classification deux étoiles, Qualité tourisme et Tourisme & handicap avec trois chambres accessibles aux personnes à mobilité réduite. Au-delà de la qualité des prestations, les clients apprécient le parking privé et sécurisé en plein centre-ville, le petit-déjeuner continental et américain servi dès quatre heures du matin, le coin salon et l’accès au wi-fi. « Cette année, nous allons investir dans un système wi-fi sécurisé. C’est une attente de notre clientèle professionnelle », explique Franck Caillaux.

Comme chez soi L’an dernier, Le couple a investi 160 000 euros dans le projet de créer trois appartements, situés dans un immeuble privé à 20 mètres de l’hôtel, avec un appartement par étage. Chaque appartement bénéficie d’une superficie de 30 à 35 m² et peut accueillir jusqu’à quatre personnes. Les appartements se composent d’une chambre, d’une salle d’eau, de toilettes et d’une pièce à vivre avec coin salon et une kitchenette. « La kitchenette est plutôt une vraie cuisine équipée et fonctionnelle de belle qualité »,
ajoute Natacha Caillaux. Tout est fait pour que le client s’y sente bien. Pourquoi un tel équipement dans cette ville ?
« Nous avons une clientèle professionnelle qui cherchait ce type de prestation et nous voulions, de notre côté, proposer une prestation différente et avoir un complément d’activités », justifie le couple. Ouverts depuis l’été dernier, les trois appart’hôtels du Florence affichent complet. « Ils sont occupés à la semaine par des directeurs ou des cadres employés dans des entreprises de SaintQuentin, mais qui habitent en dehors du territoire, indique Franck Caillaux. Avec ces appart’hôtels, ils se sentent chez eux après des journées bien chargées. »