Le L@b se développe

Publié dans le numéro 3655 par

 

Vous devez être connectés pour visualiser cet article

Le développement du L@b s’inscrit dans la stratégie autour du numérique initiée par Amiens Métropole.

La pépinière amiénoise consacrée au numérique imaginée par Amiens Métropole et la CCI Amiens-Picardie se développe et se prépare à doubler sa surface d’accueil. À l’issue des travaux menés en 2017, huit nouveaux bureaux et un espace de réunion seront créés.

En janvier 2012, lorsque la pépinière le L@b a ouvert ses portes, c’était un vrai pari. Aujourd’hui, tous les bureaux sont occupés, nous comptons 14 entreprises installées et le plateau de 930 m² est devenu trop petit », lance Christophe Laignel, manager des pépinières et hôtel d’entreprises de la CCI Amiens- Picardie. Situé à Amiens dans le quartier La Vallée, à proximité immédiate de la gare, le L@b a su séduire de jeunes entreprise exclusivement innovantes dans les usages du numérique. Toutes ont été sélectionnées par un comité spécifique avant d’intégrer la pépinière pour trois ans maximum. Les bureaux, de 12m² en moyenne, bénéficient d’un accès fibre optique, du réseau des pépinières et d’un accompagnement spécialisé. « Nous commençons à avoir des demandes émanant de l’extérieur du territoire, ce qui est très bon signe : cela veut dire que nous avons su développer un environnement favorable », se félicite Angélique Boitel, chargée de développement économique pour la filière numérique au sein d’Amiens Métropole.

Une offre complète

Parmi ces entreprises venues d’ailleurs, Pitanga Web fait figure de parfait exemple. « Si nous étions installés au Québec, mon mari est Amiénois d’origine et il avait envie de retrouver ses racines. Lorsque nous avons décidé de monter notre entreprise, nous avons donc tout naturellement contacté la CCI Amiens-Picardie », explique Andrea Ansel, cofondatrice de Pitanga Web, une agence spécialisée dans la création de sites Web et d’applications mobiles, ainsi que dans le lancement marketing de ceux-ci, en France mais aussi à l’international. « Même si notre projet était un peu fou, Christophe Laignel a accepté de nous accompagner et, en octobre 2014, nous avons emménagé au L@b », poursuit-elle. Le réseau, les relations entre les entreprises des différentes pépinières, l’emplacement stratégique de la structure ont fait que Jean-Philippe et Andrea Ansel ont pu rapidement développer leur activité. Au point qu’en septembre dernier, leur bureau est devenu trop petit. Ils ont donc décidé de s’installer au Septentrion, une autre pépinière située rue de la Paix. « Nous avons beaucoup réfléchi avant de faire ce choix, le L@b présentait une situation exceptionnelle et des équipements très professionnels. Mais nous sommes bien ici », dit Andrea Ansel qui ne pouvait attendre la réalisation des travaux d’agrandissement.

Offrir un nouvel espace

« Notre objectif est de finaliser les travaux au printemps 2017. L’offre sera d’ailleurs commercialisée au prochain Salon des entrepreneurs de Paris [ndlr, qui se déroule du 1er et 2 février 2017] », souligne Christophe Laignel. Le plateau situé en dessous des locaux actuels du L@b s’apprête donc à accueillir huit nouveaux bureaux et un espace de rencontres. « Il y a une vraie demande. Amiens possède un environnement favorable au développement du numérique. Même s’il faut consolider les choses, c’est très encourageant pour l’avenir », conclut la chargée de développement