SRDEII : c’est parti pour la concertation

Publié dans le numéro 3645 par

 

Vous devez être connectés pour visualiser cet article

La première réunion de concertation du SRDEII s'est déroulée en présence de la vice-présidente en charge de la formation et des relations avec les entreprises.

L’élaboration du Schéma régional de développement économique d’innovation et d’internationalisation (SRDEII) avance. Le conseil régional organisait la première réunion de concertation mercredi 19 octobre au CFA ESSAS à Amiens, en présence de Karine Charbonnier, vice-présidente en charge de la formation et des relations avec les entreprises.

Afin d’assurer une bonne articulation entre économie et formation, la région a souhaité organiser la concertation du Contrat de plan régional de développement de la formation et de l’orientation professionnelle (CPRDFOP) avec celle du SRDEII, en associant l’État et les partenaires sociaux afin de construire une stratégie de formation répondant aux besoins de l’emploi en Hauts-de-France. Ce contrat concerne l’enseignement professionnel, l’apprentissage, la formation continue des salariés et des demandeurs d’emplois, enjeux déterminants pour assurer le développement des entreprises et le devenir professionnel des habitants de la région. Au programme de la première réunion du 19 octobre à Amiens : « La santé et les services à la personne, construire un modèle régional innovant ». L’économie de la santé et l’économie des séniors représentent des opportunités de croissance pour les entreprises des Hauts-de-France. Mais comment développer ces filières prometteuses ? Quelles pistes de spécialisation doivent être accompagnées en priorité et comment ? Pour faire des Hauts-de-France une région leader de la Silver économie et l’économie de la santé, nutrition, longévité, comment favoriser également l’innovation sociale et les services à la personne ? Quelles priorités doit se donner la région en termes de financement, de programmes, de partenariats, de gouvernance ? Autant de questions auxquelles ont tenté de répondre les très nombreux participants à cette première réunion de concertation. Parmi eux des représentants des universités, des autorités académiques, des organisations syndicales, des organismes de formation, des employeurs, des OPCA et des élus locaux et régionaux répartis autour de quatre ateliers animés d’experts.
La région pilote de la politique économique La loi NOTRe du 7 août 2015 a redéfini les compétences des régions qui sont devenues de véritables pilotes de la politique économique. Le SRDEII définit notamment les orientations en matière d’aides aux entreprises, de soutien à l’internationalisation et d’aides à l’investissement immobilier et à l’innovation des entreprises. « La loi prévoit en outre que ce nouveau Schéma soit élaboré de façon concertée et adopté par la région avant le 31 décembre 2016. Il sera ensuite soumis à la validation de l’État. J’attends des sept réunions territoriales que nous avons commencées à mener qu’émerge un plan d’action concret du développement et de la formation professionnelle à l’échelle de notre nouvelle région. De quoi donner de la visibilité aussi bien aux acteurs de l’économie régionale qu’aux investisseurs extérieurs », conclut Karine Charbonnier.