L’industrie se réinvente avec Proméo

Publié dans le numéro 3632 par

 

Vous devez être connectés pour visualiser cet article

L’équipe de Stopslide a remporté le concours avec une note de 20/20.

Le 30 juin dernier, les élèves ingénieurs de l’ITII Picardie ont présenté leurs créations, fruits d’une année de travail, durant la Journée de l’innovation, sur le site de Proméo Beauvais. Les résultats sont impressionnants.

Bouleversée par les nouvelles technologies et les énergies, l’industrie s’est transformée au fil des siècles au cours des révolutions industrielles. Aujourd’hui, les filières industrielles peinent à recruter des étudiants, faute d’une juste appréhension des réalités de ce secteur. Pourtant, l’industrie bouge, se transforme et de belles choses se créent encore. « C’est un secteur qui est en perpétuel mouvement et les industries cherchent des jeunes, explique Isabelle Dubois, directrice de la communication de Proméo Beauvais. Depuis 20 ans, l’ITTII forme des ingénieurs en alternance. Il a justement été créé à l’initiative de l’UIMM pour répondre aux besoins des entreprises. Il est géré par Proméo et le Cnam. » Le site de Proméo Picardie continue cette mission avec 3 200 jeunes formés chaque année en Picardie, à travers huit centres. Les étudiants en alternance, appelés « alternautes », sont amenés à innover durant leur parcours. À Beauvais, la Journée de l’innovation a permis de découvrir des idées prometteuses. « C’est une histoire collective qui montre que l’ITII est en train de changer et de grandir, a confié Vincent Lefevre, directeur du centre Proméo de Beauvais. Les étudiants proposent des projets concrets et de plus en plus de grande qualité. »

La création avant tout Au total, 17 projets ont été proposés, tous aussi étonnants les uns que les autres : une protection pour chariot de courses, un système universel d’antibasculement adapté sur un fauteuil roulant, un accessoire permettant de faire la vaisselle plus rapidement avec moins d’efforts, un système mécanique permettant d’automatiser l’opération de transfert pour les personnes à mobilité réduite, une fixation pour tous les types de pinceau sur un mandarin adaptable à toutes les perceuses à main, ou encore un système de suivi des déchets permettant de provoquer une sensibilisation économique et écologique dans chaque foyer et de favoriser le tri sélectif. « Les étudiants de deuxième année du module “innovation” ont dû penser un projet de A à Z, c’est-à-dire de l’étude marketing à la création d’un prototype, explique Isabelle Dubois. C’est un exercice pédagogique très réaliste. » Cette journée a aussi été le moment de désigner le meilleur projet de l’année. C’est le groupe Stopslide, inventeur d’un système de grip nouvelle génération pour les raquettes de tennis, qui a remporté le concours. « Nous avons décidé de nous pencher sur les grips de tennis car un des membres du groupe qui joue au tennis nous a dit que le système de grip actuel n’était pas optimal. De là, nous avons créé un grip plus facile à poser et qui dure plus longtemps », explique Alexandre Etienne, un des membres du groupe. La suite ? Une probable commercialisation. « C’est ça aussi l’ITII Picardie : la possibilité de créer », conclut Isabelle Dubois.