Les Force Awards Hauts-de-France récompensent les partenariats recherche/entreprises

Publié dans le numéro 3632 par

 

Vous devez être connectés pour visualiser cet article

En Hauts-de-France, seul 1,1% du PIB est investi dans la recherche.

Créés en 2015, les Force Awards Nord de France ont pour objectif de récompenser les projets portés par la recherche académique et des entreprises. Pour sa 2e édition, l’appel à candidatures est ouvert à toute la grande Région jusqu’au 9 septembre. 

En 2013, les travaux du Comité Grand-Lille avaient pour ambition de renforcer les liens entre la recherche académique et les entreprises. Une impulsion qui a poussé, deux ans plus tard, une trentaine de bénévoles, dont David Simplot-Ryl, président-directeur général du centre de recherche lillois Inria et président de l’association Force Research&Entreprise, à monter un événement d’un nouveau type. « Je suis convaincu de la nécessité d’établir des passerelles entre l’expertise de la recherche académique et le monde de l’entreprise. Ces collaborations permettent à ces dernières d’avoir de vrais avantages compétitifs », souligne-t-il avant d’ajouter : « Beaucoup de choses se font déjà entre la recherche académique et l’entreprise, mais il y a un vrai défaut de communication sur ce type de partenariat. » Les Force Awards ont donc vocation à récompenser les projets nés de cette collaboration sur le territoire des Hauts-de-France, tout en permettant également la mise en avant de véritables success stories.

Plusieurs catégories L’appel à candidatures se décompose en quatre catégories : Prix de la collaboration bilatérale, Prix du projet collaboratif, Prix de la thèse en collaboration avec une entreprise et Prix de la création de startup issue de la recherche. « Cette année, nous avons affiné la présentation des catégories et nous avons renouvelé nos explications auprès des pôles de compétitivité, qui sont, avec le réseau GrandLille, des vecteurs de communication très précieux », explique David Simplot-Ryl. L’année dernière, le jury, composé de personnalités comme Sylvain Allano, directeur scientifique et technologies futures chez PSA Peugeot Citroën, Jean-Claude Lehmann, membre de l’Académie des technologies, ou Régine Charvet-Pello, directrice générale de RCP Design Global, a été séduit par la « qualité des dossiers ». Des projets d’aide à la communication via pictogrammes (projet Exclam) et de motorisation adaptable à n’importe quel fauteuil roulant (AutoNomad) ont été par exemple primés. Plus de 17 000 euros de prix ont été distribués lors de la remise des prix en novembre dernier. Après la clôture des candidatures le 9 septembre prochain, le jury, dont le nom de la présidente sera annoncé fin août, procèdera à une première sélection uniquement sur dossier : « Deux à trois candidats seront retenus dans chaque catégorie. » Il se réunira ensuite pour choisir les lauréats de l’édition 2016 avant la remise des prix qui aura lieu le 24 novembre.

Dynamiser le territoire Les Force Awards visent à récompenser des projets menés par des acteurs du territoire, puisque, d’après le président de l’association Research & Entreprise, « la dimension géographique est primordiale. Même à l’heure du numérique, la proximité physique est très importante ». Si beaucoup d’entreprises ont abandonné la recherche au profit de l’innovation, David Simplot-Ryl espère que ce type d’événement ponctuel permettra, en plus du travail effectué par les pôles de compétitivité, de mettre en lumière des collaborations fructueuses, vectrices de valeurs, de croissance mais aussi d’attractivité pour le territoire.