Google s’est arrêté à Saint-Quentin

Publié dans le numéro 3632 par

 

Vous devez être connectés pour visualiser cet article

Les trois conférences se sont déroulées en anglais.

Le 5 juillet dernier, le Google summer roadshow a fait escale à Saint-Quentin pour attirer les développeurs intéressés par les technologies Google qu’ils soient professionnels, experts ou étudiants.

Cette année, Google a organisé une tournée de conférences dans quatre villes françaises : Lille, Tours, Paris et Saint-Quentin. C’est par les actions et événements du Google Developer Group (communauté de développeurs utilisant les technologies Google) de Saint-Quentin, incarné par l’association Faubourg numérique, que Google a choisi Saint-Quentin. Le Faubourg numérique et la CCI ont coorganisé cet événement le 5 juillet dernier. Il a eu lieu dans les locaux de la Chambre de commerce et d’industrie de l’Aisne. Quarante personnes avaient fait le déplacement, du département et au-delà comme Reims, Compiègne ou Amiens, pour y assister. Trois conférenciers ont fait le déplacement de France et d’Europe pour l’occasion : André L. Martinez Ortiz, Google Espagne, Olivier Leplus, Google France, et Jean-Baptiste Clion, Google Technical Lead chez Capgemini-Sogeti Suisse.

Un tournant Les profils du public présents étaient très variés – étudiants, développeurs mobiles et web, chef d’entreprises –, tous se sont montrés satisfaits de cette soirée. Chacun a pu se faire un avis sur l’avenir du numérique. « Ce que l’on peut retenir de ces conférences, c’est que les applications mobiles vont commencer à baisser au profit du navigateur internet du mobile. Cela permettra un gain de temps et de productivité pour les développeurs, car plus besoin de développer pour Android, iPhone, et Windows Phone. Les ressources des téléphones seront de moins en moins sollicitées au profit du Cloud », a souligné Maxime Mularz, secrétaire de l’association Faubourg numérique de Saint-Quentin et coleader du Google Developer Group de Saint-Quentin.