Auer mise sur le renouvelable

Publié dans le numéro 3632 par

 

Vous devez être connectés pour visualiser cet article

L’entreprise Auer, de Feuquièresen-Vimeu, vient de construire un nouveau bâtiment de 3 900 m2. Il est destiné à développer le secteur des énergies renouvelables qui va bientôt représenter 50% de l’activité de cette entreprise de 150 salariés. Elle vient de bénéficier d’une subvention de 100 000 euros du conseil régional des Hauts-de-France. 

 

Auer est sans cesse en recherche d’innovations.L’entreprise Auer, de Feuquièresen-Vimeu, vient de construire un nouveau bâtiment de 3 900 m2. Il est destiné à développer le secteur des énergies renouvelables qui va bientôt représenter 50% de l’activité de cette entreprise de 150 salariés. Elle vient de bénéficier d’une subvention de 100 000 euros du conseil régional des Hauts-de-France.

Depuis plus de 120 ans, Auer est à la pointe de la recherche et de l’innovation. Elle propose une variété importante de solutions de chauffage et d’eau chaude sanitaire pour l’installation domestique, collective et tertiaire. Grâce à ses solutions multi-énergies (gaz, fioul, énergies renouvelables), Auer permet à chacun de trouver la solution originale pour assurer confort et bien- être.

Salles équipées Auer privilégie une approche écologique et ses produits répondent aux exigences de la réglementation thermique 2012. Elle maîtrise et contrôle sa qualité de production en concentrant, développant et fabriquant tous ses produits sur son site de Feuquièresen-Vimeu. Cette concentration unique de tous ses métiers fait valoir le savoir-faire français : laboratoire de recherche, bureau d’études, fonderie, émaillerie, tôlerie, soudure, découpe laser, montage. Auer s’est dotée d’un centre de formation, de salles équipées pour, notamment, la manipulation de matériels en situation et l’utilisation des régulations sur des pupitres de simulation individuels. Les formations permettent à chacun d’être immédiatement opérationnel sur le terrain. Auer met à disposition des professionnels (installateurs plombiers, électriciens, frigoristes, techniciens, commerciaux, bureaux d’études…) une large gamme de formations sur les installations et solutions de chauffage et d’eau chaude sanitaire.

Investissement L’entreprise dispose depuis deux mois d’un bâtiment de 3 900 m2, représentant un investissement de 2,5 millions d’euros destiné à développer les projets de fabrication de produits d’énergies renouvelables comme les chauffeeau thermodynamiques ou les pompes à chaleur. « L’énergie renouvelable, c’est l’avenir, assure Claude Batard, le directeur. C’est la reconversion de l’entreprise. Les produits classiques déclinent de plus en plus. Le renouvelable va bientôt représenter 50% de notre chiffre d’affaires. Les évolutions de marchés, de produits, de réglemen
tation, la COP21 poussent aux énergies renouvelables. » Pour ce projet et en vue de créations d’emplois, Auer a obtenu une subvention de 100 000 euros de la part du conseil régional des Hauts-deFrance. Elle bénéficie aussi d’une exonération de taxes pour cinq ans de la part de la communauté de commune du Vimeu industriel. « Il a déjà fallu régler une taxe d’aménagement de 50 821 euros et une redevance de 5 350 euros pour les recherches archéologiques, explique Claude Batard. La subvention est déjà bien entamée avant même d’avoir été touchée, et dans quatre ans il faudra régler 200 000 euros de taxes… En continuant d’acheter dans les pays de l’Est, nos produits auraient continué à être moins chers, mais nous avons fait le choix de produire en France. » Reste que ces aides permettent de pérenniser l’emploi et la présence d’une des entreprises fleurons de la Picardie.