Soup & Tart’in, pour une pause midi comme à la maison

Publié dans le numéro 3623 par

 

Vous devez être connectés pour visualiser cet article

Céline Soupé dans son food truck.

Céline Soupé sillonne les rues de Compiègne avec son food truck. Au volant de son camion, elle propose des plats faits maison aux quatre coins de la ville… pour une pause saine et gourmande.

Nouvelle génération de camionrestaurant apparu dans les années 2010, le food truck est une autre manière de se restaurer. Ce concept fait de plus en plus partie du paysage urbain à travers différentes recettes. La différence avec les baraques à frites ? La qualité et les produits classés hauts de gamme ainsi que la vente d’une gastronomie qualitative. C’est sur cette tendance que surfe Céline Soupé depuis plus d’un an avec son food truck baptisé Soup & et Tart’in, dans les rues compiégnoises. « Je vends des plats faits maison, explique-t-elle, je propose un plat du jour par semaine ainsi que des quiches, des tartines, des salades et des desserts. ». Ses plats changent de saveur selon la saison, les produits disponibles et l’inspiration du moment de cette passionnée de cuisine. « Je mets un point d’honneur à la qualité de mes plats tous faits maison. Aujourd’hui, pour manger sain durant sa pause déjeuner est devenu compliqué, voire impossible. Ma cuisine permet un équilibre et de la bonne humeur », sourit-elle. Toute la semaine, les amateurs de bonne cuisine peuvent retrouver le food truck Soup & et Tart’in le mardi sur le parking de Brezillon, le mercredi chez Bostik, le mercredi à l’UTC et le vendredi, rue Sainte-Corneille, au centreville de Compiègne. Afin de se diversifier, cette entrepreneuse propose ses services pour l’événementiel des entreprises ou des particuliers. L’idée est tendance et originale. Exit les cocktails autour d’un buffet, c’est autour d’un camion qu’ils peuvent désormais se dérouler. « Durant les anniversaires ou mariages, les gens sont friands du concept camion-crêpes pour les enfants, confie-t-elle, j’ai déjà fait des burgers/frites pour un événement aussi. Tout est possible ».

Un projet de vie

Céline Soupé tient à son concept qui fait de plus en plus d’adeptes et de fidèles. « Revoir chaque semaine les mêmes personnes et de nouvelles têtes me fait très plaisir, confie-t-elle, c’est rassurant et touchant. J’aime le contact avec les autres et c’est un réel plaisir de me lever chaque matin pour cuisiner, même si c’est beaucoup de travail. » C’est par passion et rêve que Céline Soupé s’est lancée dans cette aventure. Parisienne et clerc de notaire il y a encore deux ans, elle a quitté la capitale pour rejoindre la Picardie et s’installer à Compiègne. « J’ai toujours voulu tenir une boulangerie mais je ne suis pas boulangère et je n’ai pas de mari boulanger, c’était donc compliqué, s’amuse-t-elle, j’ai voulu m’associer à une boulangerie. Après quelques recherches, je me suis dit que j’allais vendre mes propres produits dans un camion et j’ai quitté mon métier pour vivre ce rêve ». Et l’aventure continue encore aujourd’hui.

Virginie KUBATKO