Le Tire-Bouchon : un lieu à consommer sans modération

Publié dans le numéro 3625 par

 

Vous devez être connectés pour visualiser cet article

L'équipe du Tire-Bouchon au complet : Antoine (à g.), Emmanuelle Louise et Alexandre.

Emmanuelle Louise a ouvert le TireBouchon début mai. Sur le modèle d’un estaminet, cet endroit convivial, situé en plein cœur du quartier SaintLeu à Amiens, propose une sélection de produits du terroir gourmands et à des prix accessibles.

Avis aux gourmands : une nouvelle adresse, située en plein cœur du quartier historique Saint-Leu à Amiens, leur est dédiée. Au bout du quai Bélu, le Tire-Bouchon se remarque par sa terrasse confortable et sa devanture sobre et élégante. À l’intérieur, la décoration est soignée. Le mobilier industriel tranche de façon harmonieuse avec le style plus classique du comptoir en bois et des carreaux de ciment qui recouvrent le sol. « Il a fallu cinq mois de travaux pour arriver à ce résultat », confie Emmanuelle Louise, la souriante patronne qui n’en est pas à son coup d’essai dans la restauration : « Après un licenciement, je me suis lancée avec une de mes anciennes collègues dans un concept de boutique-restaurant à Saint-Valery. Mais l’éloignement avec Amiens était pénible pour moi, alors je lui ai revendu mes parts pour venir m’installer ici. »

Des spécialités régionales À la fois bar à vin et restaurant, le Tire-Bouchon propose à sa clientèle de locaux et de touristes des vins à la
fois « subtils et accessibles » et une cuisine simple, mais issue du terroir. « Le vin est sélectionné par l’un de mes amis, ancien chef sommelier du Lutetia à Paris. Les charcuteries, fromages et plats en bocaux que nous servons mettent à l’honneur le savoirfaire de nos artisans locaux et le patrimoine culinaire de la région », indique cette Amiénoise d’origine. Plateaux de fromages affinés par Julien Planchon, planches de charcuteries avec les produits de Sébastien Pocholles et de la triperie Luzoir (Aisne), sauté de porc bio au maroilles ou terrine d’agneau des prés salés de la baie de Somme concoctés par Dominique et Sandrine Dreuillet… le client a l’embarras du choix ! La patronne met également la main à la pâte en concoctant des petites verrines – confit de carottes aux épices, mousse de tomates cerises au basilic, tartare de saumon, etc. – accompagnées de pain grillé à se partager à deux à l’apéritif.

Un bon démarrage Pour assurer le service, Emmanuelle Louise s’est entourée de son fils Antoine, 21 ans, en BTS hôtellerierestauration, et d’Alexandre, serveur et barman expérimenté. Un mois après l’ouverture, la gérante dresse un premier bilan positif : « Je suis plutôt satisfaite malgré une météo capricieuse. C’est un bon démarrage. » Une récompense bien méritée pour cette acharnée de travail qui ne compte pas ses heures. Le Tire-Bouchon est ouvert tous les jours, midi et soir. « Une fois la saison passée, nous fermerons une journée par semaine pour nous reposer », souritelle.