Le Forum des opportunités offre des débouchés

Publié dans le numéro 3626 par

 

Vous devez être connectés pour visualiser cet article

Le préfet de l'Aisne, Nicolas Basselier, a parcouru le forum accompagné des organisateurs de ce rendez-vous du monde agricole.

Avec une quarantaine d’entreprises présentes, le Forum des opportunités, organisé par la chambre d’agriculture de l’Aisne à Samoussy, s’est avéré être un véritable espace de rencontres, d’échanges entre les producteurs ou futurs agriculteurs et les filières représentées. 

D’un côté des filières en manque de producteurs et de l’autre des exploitants installés en recherche de diversification et de futurs agriculteurs en quête de débouchés… La chambre d’agriculture de l’Aisne avait invité les uns et les autres à se rencontrer, le 2 juin, lors du Forum des opportunités, organisé au Clos d’Etrepois à Samoussy. Les filières bio, énergiebiomasse, circuits de proximité, animale ou végétale cherchent en effet à recruter des producteurs et, pour aller à leur rencontre, les entreprises participent à ces forums. Plus de 250 visiteurs avaient eux aussi saisi cette opportunité pour s’informer, voire nouer un premier contact.

« Une idée en tête » Au pôle produits bio, les professionnels des fruits et légumes Fort et Vert recherchaient des producteurs : « Ce forum est une chance pour nous de pouvoir aller à la rencontre des agriculteurs et de bénéficier du réseau de la chambre d’agriculture de l’Aisne.
C’est un point de passage organisé, nous avons la possibilité d’informer et de faire de la pédagogie. Nous pouvons apporter des solutions de commercialisation aux producteurs de fruits et légumes. » Les visiteurs qui ont fait halte au stand pour obtenir des informations ne l’ont pas fait par hasard : « Ils sont déjà intéressés. » Au pôle végétal, le représentant de la coopérative qui fait la promotion du haricot de Soissons confirmait cette analyse : « Ce forum est une belle initiative qui permet de se faire connaître et les personnes qui viennent chercher des renseignements ont souvent une idée en tête. »

« On aura des retombées » Responsable de la filière production pour la société CDPO, Philippe Lapie parcourt neuf départements
pour trouver des éleveurs producteurs d’œufs bio ou de plein air. Il n’était pas là par hasard : « L’Aisne est mon meilleur département. » Lors de ce forum, le responsable a vu passer une quinzaine de personnes et sait par expérience que parmi les contacts établis certains trouveront un prolongement : « On aura des retombées. » Au pôle énergie et biomasse, les visiteurs se sont pressés autour de Caroline Wathy pour l’interroger sur la culture du miscanthus. Un jeune éleveur de Thiérache l’utilise déjà comme litière. Convaincu des avantages que représente cette fibre en termes de qualité et de coût, il envisage de la cultiver. La société Novabiom, que représente Caroline Wathy, peut accompagner les agriculteurs dans leurs projets.