Formation et bien-être, la priorité d’EMIP

Publié dans le numéro 3625 par

 

Vous devez être connectés pour visualiser cet article

Éric Mourière devant une machine à souder.

Installée à Nesle, la spécialité de cette entreprise est l’accompagnement de ses clients dans la sécurité de l’hygiène.

Fondée en 1994 à Ham, suite à la restructuration de SaintLouis sucre, l’entreprise s’est spécialisée dans la chaudronnerie, la mécanique et la tuyauterie. Les clients externalisent leur maintenance industrielle, les travaux d’entretien dans les usines de leurs outils de production. Depuis quelques années, et ce, après avoir acquis TITC le 2 mai 2016, elle a ajouté à ces compétences les prestations d’études et la réalisation d’équipements industriels opérées par les 20 salariés qui viennent de rejoindre les 80 d’EMIP. De nouveaux locaux de 1 200 m2, actuellement en construction à Nesle, seront opérationnels en décembre prochain. Il y aura un parc de machines dédiées à la chaudronnerie et à la mécanique. Les clients sont les industries agroalimentaires, les verriers, les industriels de la chimie, de l’industrie pharmaceutique, ce qui explique les indispensables précautions de sécurité sanitaire dans la fabrication de leurs produits respectifs. EMIP est certifiée Mase. Éric Mourière, son directeur, souligne l’importance des processus à respecter : « Tout notre personnel est sensibilisé à cette problématique et accompagne nos clients dans la sécurité alimentaire de leurs produits. Nous améliorons nos performances en les faisant monter en compétence avec des formations spécifiques. »

Une formation permanente pour réussir EMIP investit beaucoup dans la formation. Éric Mourière détaille le principe : « Nous investissons chaque année quatre fois et demie la norme habituelle d’une entreprise. La sécurité alimentaire est au sein des unités de process. Cela va de la tenue de travail, de l’hygiène et des réflexes à acquérir à proximité des produits. Nos salariés sont également formés pour les interventions complexes dans les sites classés Seveso. Nous sommes aussi très attentifs au bien-être de nos employés. Ils reçoivent des formations en ergonomie, afin d’avoir la bonne pratique des gestes et postures dans l’exécution de leur travail. Notre investissement permet une proximité avec eux et notre méthode de management est très participative. » EMIP est une filiale de la CEFF, basée à Compiègne, qui a comme particularité d’être une Scop. EMIP intervient dans l’Oise, la Somme et le nord de l’Île-deFrance. Son chiffre d’affaires annuel est de huit millions d’euros. La complémentarité d’EMIP et de TITC va permettre de proposer d’autres solutions aux clients et aussi générer de nouveaux emplois.