Économie : une timide reprise se confirme

Publié dans le numéro 3626 par

 

Vous devez être connectés pour visualiser cet article

Les récoltes céréalières ont atteint des records en 2015.

L’Insee a récemment dressé le bilan économique 2015 de la nouvelle Région des Hauts-de-France. La reprise se poursuit avec notamment une baisse du chômage et un secteur tertiaire marchand en essor. Un contraste se dessine néanmoins entre les ex-départements de la Picardie et du Nord-Pas-de-Calais.

Chômage en recul Le chômage a connu une baisse de 0,2 points en 2015 alors qu’il avait augmenté de 0,2 points lors du dernier exercice 2014. L’emploi salarié a augmenté (+0,3%), ce qui s’explique par le dynamisme du secteur tertiaire et du commerce. Au total, en 2015, ce sont 3 200 emplois nets qui ont été créés. Ce frémissement connaît par ailleurs des disparités entre les départements. Le Nord et le Pas-de-Calais (+0,6%) ne connaissent pas la même tendance que l’Oise (-0,8%), l’Aisne (-0,6%) et la Somme (-0,4%). L’emploi dans l’intérim a connu une hausse spectaculaire en 2015 (+12%), alors qu’il n’avait augmenté que de 3% en 2014. Malgré ces indicateurs, les Hauts-de-France demeurent toujours la première région de l’Hexagone touchée par le chômage avec 12,5% de sa population active qui reste sans emploi.
Baisse des micro-entreprises, hausse des entreprises individuelles On comptabilise au total 32 200 créations d’entreprises sur l’exercice 2015, soit une baisse de 6,3%. Le statut de micro-entrepreneur a été délaissé au profit de l’entreprise individuelle où l’on dénombre une hausse de 28%. Le nombre de défaillances d’entreprise (5 068) est en recul de 0,6% par rapport à 2014, mis à part dans l’Aisne et dans le Pas-de-Calais où elles augmentent. La métropole lilloise continue de créer de l’emploi, à l’image notamment de son pôle d’excellence technologique EuraTechnologies, qui pourrait, d’ici 2020, atteindre les 500 entreprises et près de 10 000 emplois.
Tout roule dans les transports, tout ou presque Le trafic aérien continue de progresser dans les aéroports de la région, notamment Beauvais-Tillé qui a atteint un niveau record de passagers. La vente de véhicules a explosé en 2015 (+9,5%), soit plus de 266 000 voitures particulières qui ont été immatriculées dans la grande Région. Seul point négatif : le transport de marchandises – routier et fluvial – a chuté en 2015 (-2,5%), mais le projet du canal Seine-Nord devrait permettre de nouveaux marchés…

Le tourisme se porte bien mais… L’hôtellerie régionale a connu une hausse de 3% du nombre de nuitées en 2015 (+2% dans le Nord et +6% dans le Pas-de-Calais). En cause ? Le déploiement massif de policiers, gendarmes et militaires sur la zone de Calais, bien obligés de se loger pour gérer la crise des migrants…

Agriculture : record pour la production céréalière Les récoltes céréalières ont atteint des records en 2015 tandis que les rendements ont été décevants pour la betterave. Quant au porc et au lait, l’année 2015 a été relativement complexe avec la baisse des prix de vente due à la concurrence européenne.

La construction en difficulté Le secteur de la construction ne sort toujours pas la tête de l’eau. En 2015, 22 000 permis de construire ont été délivrés, ce qui représente une baisse de 4% par rapport à 2014. Le secteur a également perdu 3% de ses effectifs. Mais un indicateur est au vert : la vente de logements neufs a grimpé de 30% en 2015 et devrait connaître la même tendance en 2016 selon l’Insee.