Wanderlust, déco tendance

Publié dans le numéro 8777 par

 

Vous devez être connectés pour visualiser cet article

Virginie Delabye travaille avec une trentaine de fournisseurs de France et d’Europe.

C’est suite à un licenciement économique que Virginie Delabye a décidé de se lancer dans la création d’entreprise. Jusqu’ici infographiste dans une imprimerie près d’Amiens et passionnée de décoration, elle a naturellement opté pour un concept de boutique store, Wanderlust, installée dans la très prisée rue Duméril à Amiens.

Les débouchés étant rares dans son secteur d’activités, Virginie Delabye a préféré opter pour l’indépendance en ouvrant sa boutique. « Je tenais un blog de design et décoration, j’ai naturellement opté pour l’ouverture d’une boutique proposant des objets déco et tendance, d’autant que l’offre en la matière n’était pas très étendue à Amiens », raconte la jeune femme. Pour monter son projet, Viriginie Delabye a été accompagnée par la CCI Amiens-Picardie et Initiative Somme qui lui a octroyé un prêt d’honneur de 8 000 euros.

Clientèle conquise Chez Wanderlust concept store, on trouve de tout, pour toutes les bourses : bijoux, luminaires, coussins, affiches, plantes sous cloche transparente… « Je ne voulais pas uniquement vendre des objets de décoration, je travaille avec une trentaine de fournisseurs, de France mais aussi d’Europe du Nord et d’Espagne, qui mixent les styles, dans un esprit contemporain. J’ai peu de stocks, pour pouvoir renouveler la gamme de produits et je réalise une nouvelle vitrine tous les mois », poursuit Virginie Delabye qui collabore également avec trois créatrices amiénoises. Dès l’ouverture de Wanderlust en juillet dernier, le concept a séduit la clientèle, de tout âge, féminine comme masculine – ce qui réjouit la commerçante qui propose chaque mois des nouveautés. Ses projets : un site e-commerce, elle a déjà des demandes de commandes via sa page Facebook et Instagram, et une newsletter mensuelle. « Les débuts d’une création d’entreprise sont toujours difficiles, admet Virginie Delabye, mais j’ai eu la chance d’avoir des clients dès l’ouverture et durant la période de Noël, la boutique a très bien fonctionné, je commence même déjà à dégager des bénéfices. »

Amélie PÉROZ