Les saveurs d’hier à portée de clic

Publié dans le numéro 3619 par

 

Vous devez être connectés pour visualiser cet article

Nicolas Bennotte et sa femme, fondateurs de La Bergamott.

Marier les nouveaux modes de consommation avec la confiserie traditionnelle est le pari proposé par Nicolas Bennotte et sa femme, qui ont fondé l’entreprise de e-commerce La Bergamott en septembre 2015 à Beauvais.

Lors de leur retour en Picardie après une expatriation de sept ans en Allemagne dans l’industrie aéronautique, Nicolas Bennotte et sa femme ont souhaité se mettre à leur compte en fondant leur société, d’abord sous le statut de l’auto-entreprise. « Nous avons décidé de distribuer des confiseries traditionnelles françaises en ciblant directement les marchés européens, en particulier l’Allemagne et les pays scandinaves », explique Nicolas Bennotte, dirigeant de La Bergamott. Une stratégie sensée, car la notoriété et les saveurs des bonbons d’antan ont largement dépassé les frontières de l’Hexagone. La Bergamott réalise déjà 10% de son chiffre d’affaires outreRhin.

Un site Internet sur mesure Contrairement aux apparences, la création d’un site e-marchand ne s’improvise pas et nécessite un long travail de communication pour accroître sa visibilité. Les fondateurs ont laissé le soin à un webmaster de créer un site optimisé pour le référencement naturel. Le couple travaille également sur le développement d’une communauté à travers leur page Facebook en organisant des jeux concours, sans oublier d’interagir avec les blogueurs. « Ils parlent de nos produits et permettent d’accroître notre notoriété », remarque Nicolas Bennotte. Toutefois, le SEO a ses limites, notamment à l’international malgré la possibilité de consulter le site en Anglais et en Allemand, en plus du Français. « Nous lançons des campagnes de pub à l’occasion de certains événements forts, notamment lors des fêtes de Noël ou de Pâques, périodes au cours desquelles la consommation de sucreries est plus importante », ajoute le fondateur. Le commerçant désire garder un nez dehors et participe régulièrement à des foires en Picardie pour présenter ses produits. « Nous avons aussi bénéficié du partenariat entre la SNCF et la CCI pour distribuer nos confiseries en gare de Creil », commente le dirigeant. Des produits made in France La Bergamott propose un large éventail de confiseries traditionnelles françaises, comme les sucres d’orge, les violettes, les berlingots et la fameuse bergamote originaire de Nancy. Audelà de la confiserie, la société met en avant des produits du terroir picard, notamment des confitures artisanales, avec comme ligne directrice de distribuer systématiquement des produits aux arômes naturels et sans conservateurs. « Un choix d’abord éthique, mais aussi de commercialisation, car la législation des colorants est différente selon les pays. » En dehors des achats plaisir réalisés par des amateurs nostalgiques des bonbons d’autrefois, La Bergamott propose la vente de coffrets-cadeaux, qui intéressent les PME au moment des fêtes. « Une idée originale qui contraste avec la bouteille de champagne offerte à ses clients ou salariés », remarque Nicolas Bennotte.

Alban LE MEUR